Infos météo Il faisait déjà chaud en début de journée aujourd'hui !

Infoclimat / Sabine L 67

Nuit de mai la plus chaude en France

19/05/2022

D’après l’indicateur thermique national, la France a vécu sa nuit la plus chaude pour un mois de mai ce 19 mai 2022, avec une valeur définitive qui sera très proche de 16,5 °C. l’ancien record datait du 29 mai 2017 avec 16,06 °C. On constate qu’on a battu ce record national 10 jours avant le précédent, en milieu de mois de mai, ce qui vient renforcer le côté remarquable de ce record

Ce record est synonyme de nombreux records locaux

Bien sûr, ce record national se décline dans de nombreuses villes qui ont potentiellement battu leur record de minimale élevée, sous réserve d’officialisation, c’est à dire que la température ne descende pas plus bas d’ici 20 h ce jeudi. 

On a ainsi relevé :

  • Toulouse (Blagnac) (Haute-Garonne, ouverte en 1947) avec 19,1 °C (précédent record 18,6 °C le 23/05/2009) ;
  • Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme, ouverte en 1923) avec 19,3 °C (précédent record 18,0 °C le 25/05/2009) ;
  • Lyon-St Exupéry (Rhône, ouverte en 1975) avec 21,0 °C (précédent record 20,0 °C le 24/05/2009) ;
  • Chartres (Eure-et-Loir, ouverte en 1923) avec 17,1 °C (précédent record 17,0 °C le 29/05/1928) ;
  • Orléans (Loiret, ouverte en 1938) avec 20,0 °C (précédent record 18,2 °C le 29/05/2017) ;
  • Trappes (Yvelines, ouverte en 1923) avec 18,5 °C (précédent record 18,4 °C le 29/05/2017) ;
  • Carcassonne (Aude, ouverte en 1948) avec 19,4 °C (précédent record 18,3 °C le 25/05/2009)
  • Le Bourget (Val-d'Oise, ouverte en 1920) avec 20,3 °C (précédent record 19,1 °C le 29/05/2017) ;
  • Avord (Cher, ouverte en 1923) avec 18,7 °C (précédent record 17,3 °C le 27/05/2017) ;
  • Cambrai (Pas-de-Calais, ouverte en 1954) avec 17,7 °C (précédent record 17,4 °C le 28/05/2005) ;
  • Toussus-le-Noble (Yvelines, ouverte en 1965) avec 18,0 °C (précédent record 17,4 °C le 25/05/2012) ;
  • Roissy (Val-d'Oise, ouverte en 1974) avec 21,2 °C (précédent record 20,9 °C le 29/05/2017).

Températures minimales provisoires du 19 mai 2022, de nombreux records mensuels de douceur nocturne ont été battus, sous réserve de validation à 18 UTC. Dans certains grands centres urbains, le mercure n’est pas descendu sous 20 °C. © Météo-France.

Nouvelle accentuation de la chaleur dans le sud ce week-end

La chaleur est récurrente depuis une semaine dans le Sud-Ouest, et après un pic de chaleur notable le 18 mai (records mensuels égalés à Montélimar avec 33,8 °C, record du 24 mai 2009, station ouverte en 1920), Toulouse Blagnac 33,4 °C (record du 30 mai 2001, station ouverte en 1947), Millau 29,8 °C (record du 25 mai 2017, station ouverte en 1964), et après une nuit excessivement chaude pour la saison, la masse d’air va encore se réchauffer au sud. Au nord, un rafraîchissement est en cours dès ce jeudi par le Nord-Ouest.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, pour certaines régions du sud le plus chaud reste à venir. Une masse d’air issue d’Espagne et dans le prolongement du Maghreb, propulsée par une goutte froide portugaise, va commencer à déborder sur le sud Aquitaine et le sud Occitanie à partir de vendredi. La masse d’air débordant largement de la péninsule Ibérique va atteindre des niveaux probablement inédits en mai, avec 20 à 25 °C à 850 hPa, des niveaux qui seraient déjà considérés comme très élevés en plein été, et associés à des canicules lorsque les masses d’air stationnent longtemps, ce qui ne sera heureusement pas le cas cette fois. 

Moyenne du géopotentiel à 500 hPa en isoligne bleue issue de la prévision d’ensemble EPS, avec en rouge les températures ≥ 850 hPa, pour samedi 21 mai 2021 à 14h locales. © Météo-France.

Cependant, le niveau de la masse d’air, la faible nébulosité et le vent de terre seront probablement suffisants pour faire grimper le mercure au-delà de 35 °C dans de nombreuses villes, avec parfois des pointes à 36 °C samedi, 37 à 38 °C très localement dimanche. Cette masse d’air est en tout cas susceptible de faire tomber le record national mensuel de chaleur. Dans le réseau principal de Météo-France, il est de 36,2 °C à Dax. Dans le réseau secondaire, le record fiable est de 37,7 °C à Roquefort (Landes) en 2001.

Ce week-end, environ 95 % des runs de la prévisions d’ensemble issue de l’EPS prévoit une température à 850 hPa entre 20 et 25 °C à Toulouse, plus de 50 % entre 22 et 24 °C ! © Météo-France.