Infos météo Les fortes pluies depuis le début de l'hiver ont causé des crues importantes et inondations

Météo-France

Des crues importantes après les fortes pluies depuis le début de l'hiver

04/02/2021

Les cumuls de pluies très importants relevés depuis le début de l’hiver météorologique (1er décembre) ont favorisé la montée des eaux sur de nombreux cours d’eau. Depuis quelques jours, Vigicrues a placé de nombreux fleuves et rivières en vigilance orange ou rouge.

Restez informés, Vigilance en cours. Suivez l’évolution de la situation sur la Vigilance météorologique et sur Vigicrues.

Des crues importantes dans le Nord et le Sud-Ouest

Les fortes précipitations des deux derniers mois ont particulièrement touché les régions du Sud-Ouest. C'est donc sur ces régions qu’on observe les crues les plus importantes. Ce jeudi, on constate une très légère décrue sur certains cours d’eau. La situation reste cependant préoccupante. En effet, d’autres perturbations pluvieuses sont attendues dans les prochains jours. Samedi en particulier, de nouvelles précipitations, parfois soutenues, toucheront les côtes de l’Aquitaine, le Poitou-Charentes, le Centre et le Massif central.

Voici quelques relevés faits par Vigicrues dans plusieurs stations hydrologiques :

  • à Marmande (Garonne) 

Le 22 janvier, on relevait 1 m 40. Dans la nuit de mercredi 3 à jeudi 4 février, l’eau est montée à 10 m 20 dépassant les crues historiques du 2 juin 2013 (7,75 m) et du 25 janvier 2009 (8,72 m).  
En revanche, la crue est restée inférieure à la grande crue du 23 juin 1875 qui causa plusieurs centaines de victimes et des dégâts considérables à Toulouse. 

  • à Dax (Adour) 

Le 22 janvier, on relevait 0,40 m. Le 3 février, l'eau est montée à 5,86 m.

Crues historiques : juin 2018 (4,84 m), février 2015 (5,14 m), janvier 2014 (5,97 m), décembre 1981 (6,03 m).

  • à Mont-de-Marsan (Midouze) 

Le 22 janvier, on relevait 0,70 m. Le 3 février, l'eau a atteint 6,13 m.

Crues historiques : janvier 2014 (5,41 m), janvier 2009 (5,84 m), décembre 1981 (8,38 m).

  • à L’Isle Jourdain (Save) : 

Le 22 janvier, on relevait 1 m. Le 2 février, l'eau est montée à 6,34m.

Crues historiques : janvier 2014 (6,66 m), juin 2000 (6,75 m), juillet (7,8m).

Plus au nord, certaines rivières sont également en crue :

  • à Maroille (Helpe mineure) 

Le 27 janvier, on relevait 1,80 m. Le 29 janvier, l'Helpe est monté à 3,92 m. Le niveau est descendu à 2,20 m le 2 février avant de remonter à 3,82 m le 4 février.

Crues historiques : décembre 1999 (3,97 m), décembre 1993 (4,22 m).

  • à Venette (Oise) 

Le 30 janvier, on relevait 3,80 m. Le 4 février, l'eau est montée à 5,11 m.

Crues historiques : janvier 2001 (5,18 m), janvier 2003 (5,68 m).

À Paris, la Seine en crue

La Seine à Paris (en vigilance jaune) est aussi en crue. 

  • À Paris-Austerlitz :

Le 12 janvier on relevait 1 m. Le 4 février, l'eau est montée à 4,35 m. Cette hauteur reste loin des dernières crues historiques. Le 29 janvier 2018, Vigicrues relevait 5,88 m. Le 3 juin 2016, le niveau de la Seine avait atteint 6,10 m. 

En comparaison, lors de la crue exceptionnelle du 28 janvier 1910, le niveau de la Seine avait atteint 8,62 m.

Le 4 février, l'eau est montée à 4,35 m à Paris-Austerlitz.