Infos météo Le temps sera mitigé cette semaine, sous l'influence d'une goutte froide.

Getty Images

Météo : le printemps s'ouvre sur une goutte froide

01/03/2021

Cette première semaine du printemps météo s'ouvre par un temps anticyclonique sur la France. Le reste de la semaine sera moins printanier, marqué par le retour de l'influence d'une goutte froide sur le pays. Jeudi et vendredi, une perturbation s'enfonce sur l'Hexagone avec de la pluie. Les températures chutent dans son sillage, passant sous les normales de saison le week-end prochain.

Qu’est-ce qu’une goutte froide ?

On appelle goutte froide, ou cut-off, une dépression d’altitude fermée, coupée de la circulation générale, habituellement d’ouest en est. Lorsque le courant jet (étroite ceinture de vents très forts en altitude qui délimite l’air froid d’origine polaire de l’air froid subtropical) se déforme en larges méandres, il peut arriver qu'une bulle se détache du courant principal pour former des circulations totalement fermées. Il se forme alors une dépression d’altitude associée à une masse d’air froid, isolée au sein de masses d’air plus chaud. 
Ainsi livrée à elle-même, une goutte froide peut prendre des trajectoires erratiques, rester plusieurs jours au-dessus d’une région. Elle contribue à rendre l’atmosphère instable en raison du contraste thermique marqué entre l’altitude et les basses couches, et influence grandement le temps sensible.
La trajectoire de ces systèmes isolés, est parfois difficile à appréhender par les modèles météorologiques, ce qui rend leur prévision difficile.
 

Qu'est-ce qu'une goutte froide ?

Le tour de France atypique d'une goutte froide

Cette semaine, c'est le périple d’une petite goutte froide intrépide et voyageuse qui continue d’influencer notre temps, de près ou de loin.  

Après s’être détachée de la circulation générale vendredi, notre goutte froide a glissé sur le flanc est du pays, pour gagner le golfe du Lion samedi. Elle a occasionné des averses de pluie sur son passage. On a relevé 23 mm en 6 heures à Lons-le Saunier dans la nuit de vendredi à samedi, 8 mm en moins d’une heure sur l’île méditerranéenne de Porquerolles samedi, et 20 mm à Castanet-le-Haut dans l’Hérault dimanche. 
Aujourd’hui, elle prend un peu de recul sur le proche Atlantique, et n’aura pas d’influence sur la France, nous permettant de profiter d’un lundi au soleil, dans des conditions anticycloniques et douces.
La tendance restera anticyclonique mardi. La nuit pourra être un peu fraîche entre le Nord-Est et le Centre-Est avec des petites gelées en plaine. Après la dissipation des grisailles matinales dans la moitié nord du pays, la journée sera encore généralement douce et ensoleillée. Quelques entrées maritimes pourront toutefois encore assombrir le ciel autour du golfe du Lion. Dans un flux de sud, un voile nuageux devrait remonter du Sud-Ouest. La goutte froide se rappellera à nous dans l’après-midi alors qu’elle se rapprochera de la pointe bretonne, associée à une dépression dans les basses couches, où elle pourrait occasionner de petites averses.

Une perturbation suivie d’un refroidissement

Mercredi, alors que la goutte froide aura retrouvé le sud des îles Britanniques, la perturbation associée va concerner le Nord-Ouest du pays, avec des passages pluvieux ou des averses. 
Sur le reste du pays, la douceur et le soleil seront encore au rendez-vous, avec un petit bémol autour du golfe du Lion.
Les températures évolueront peu par rapport à la veille : mardi et mercredi devraient être les journées les plus douces de la semaine. 
Entre jeudi et vendredi, la goutte froide devrait achever son périple en solitaire. Étant reprise dans la circulation générale, elle va contribuer à dynamiser la situation météorologique et activer la perturbation qui va s’enfoncer jusqu’au sud du pays.
Jeudi, le front froid de la perturbation pourrait prendre un caractère convectif dès la mi-journée. À l’arrière de la Bretagne, à la frontière belge, les averses prendront le relais dans un ciel de traîne assez nuageux. Le soleil fera encore de la résistance au sud.
Les températures seront en nette baisse sur la moitié nord, mais resteront au-dessus des moyennes de saison. 
Vendredi, la perturbation devrait gagner le sud du pays apportant de la neige dès la moyenne montagne, principalement sur les Alpes du Nord, et faire chuter le mercure. Les températures devraient encore rester proches des moyennes de saison dans le sud, mais plafonner 1 à 2 °C sous les normales de saison sous le ciel souvent nuageux de la moitié nord.

Goutte froide d'altitude située sur le proche Atlantique, ce lundi 1er mars à 12 TU, bien visible au niveau 500 HPa, avec les champs température et géopotentiel (donnant l'altitude d'un niveau de pression donné), modélisés par le modèle européen CEP.

Un week-end plus frais

Le week-end prochain, le flux restera orienté au nord, entretenant des températures plutôt fraîches sur la majeure partie du pays, plus de saison sur une frange sud.
Côté ciel, le temps devrait rester le plus souvent sec, avec quelques passages nuageux, plus nombreux dans la moitié sud samedi.