Infos météo Neige à basse altitude

Infoclimat / romèze01

Épisode neigeux dans le Nord-Est et le Centre-Est suivi d’un redoux

11/01/2021

Après un début d’année froid, sous les moyennes de saison, un redoux va s’amorcer dès mardi, avec l’arrivée d’une onde s’enfonçant sur la France dans un flux de nord-ouest.
Au contact de l’air froid présent dans les basses couches de l’atmosphère, cette perturbation active va apporter temporairement de la neige jusqu’en plaine dans le Nord-Est et le Centre-Est, et donner des cumuls importants au-dessus de 500 m.

Mardi, de la neige plus durable sur le flanc est

Après une journée généralement calme ce lundi, dans des conditions anticycloniques froides, une perturbation associée à une dépression scandinave va gagner le nord du pays dès la nuit de lundi à mardi. 
Les sols pourront blanchir dans la nuit entre les Ardennes et la Meuse mais la neige sera vite remplacée par la pluie dans la journée, avec le redoux.

Le matin, il devrait neiger du Nord-Est jusqu’au Massif central, en passant par la Franche-Comté. Toutefois, du nord de l'Auvergne à l’ouest de la Lorraine, on pourrait observer très localement des pluies sur des sols gelés. L’après-midi, la neige va gagner les Alpes du Nord, et elle devrait perdurer sur le flanc est, ainsi que sur le Massif Central (en quantités plus faibles), alors que la pluie prendra le relai sur l’ouest de la Lorraine, la Bourgogne et le Lyonnais.

Sur le flanc est, où la neige sera plus durable, on attend  1 à 5 cm en plaine (de l’Ain aux frontières de l’Est), jusqu’à 10 cm dès 400 m, et 15 à 30 cm sur les massifs des Vosges et du Jura.
Ailleurs, sur le nord de l’Hexagone, le ciel sera couvert, et la pluie s’accompagnera d’un redoux.
Un soleil voilé résistera encore sur une frange sud du pays, alors que le soleil se montrera généreux en Corse.

L’influence de l’air doux de la perturbation, se fera sentir dès le matin sur le nord-ouest, mais ailleurs les gelées seront encore généralisées.
L’après-midi, les températures seront globalement en hausse sur le pays, mais la hausse sera surtout sensible sur un quart nord-ouest, où les températures repasseront en moyenne 3 degrés au-dessus des normales de saison.

Mercredi, une nouvelle perturbation prend le relais

Une nouvelle perturbation concernera le pays mercredi, ondulant sur une partie est, dans un flux de nord-ouest. La limite pluie-neige sera bien remontée, autour de 700 m sur les Vosges, entre 1 000 m et 1 200 m sur le Jura et le Centre-Est et le Massif central. Dans les vallées alpines intérieures,  l’air doux des perturbations ne parviendra pas à déloger l’air froid et la limite pluie-neige restera basse autour de 200-300 m. Sans transition entre la perturbation de la veille et la nouvelle, on attend des quantités de neige encore importantes, 20 à 40 cm, sur les Alpes du nord.

Sur l’ouest du pays, le temps devrait rester sec, avec quelques timides éclaircies sur l’arc atlantique.  Le soleil se montrera plus vaillant des Pyrénées au pourtour méditerranéen, où le vent soufflera assez fort. 
Le redoux progresse sur le pays. Le matin, les gelées seront très localisées, et l’après-midi, le mercure sera partout au niveau des moyennes de saison ou au-dessus.

Jeudi, on devrait retrouver cette même perturbation entre le nord et le Centre-Est du pays, arrosant toujours copieusement le Centre-Est. La neige pourrait revenir jusqu’en plaine dans le Nord-Est, et donner encore de bons cumuls dans les Alpes du Nord, jusque dans les vallées intérieures. Les nuages seront prédominants sur le pays épargnant toujours une frange sud et la Corse.

Un refroidissement temporaire attendu vendredi

Entre une dorsale atlantique et une dépression sur l’Europe de l’Est, le flux devrait s’orienter au nord vendredi, et provoquer un nouveau refroidissement. Les températures  pourraient repasser en moyenne 2 degrés sous les normales de saison.

La perturbation devrait encore concerner le sud du pays, en épargnant les régions méditerranéennes, et donner de la neige dès la moyenne montagne. Quelques éclaircies pourront revenir sur la moitié nord.

Une hausse des champs temporaire est attendue samedi avant l’arrivée d’une nouvelle perturbation par la Manche. Avec, le flux qui s’oriente à nouveau au nord-ouest, cette perturbation devrait finir de balayer le pays, excepté le pourtour méditerranéen, dimanche, avec de la neige en montagne.