Infos météo Retour à un temps calme après les pluies d'aujourd'hui.

Infoclimat / jjk92

Après le passage de Diego ce vendredi, un week-end plus calme

08/04/2022

Liée à la dépression « Diego », des pluies généreuses et des vents forts sont encore attendus cet après-midi sur une large partie du pays. Le temps sera ensuite plus calme pour le week-end.

La situation peut évoluer rapidement, en particulier la force du vent, restez informés en consultant la carte de vigilance météorologique et en suivant les conseils de comportement.

Une nouvelle rivière atmosphérique apporte de l'humidité

Depuis mardi après-midi, les températures s’étaient globalement largement radoucies sur le pays, après la séquence froide exceptionnelle pour un mois d’avril. Cependant le retour de ces vents d’ouest plus doux s’était jusqu’alors accompagné de précipitations en quantité le plus souvent modeste sur le pays, voire infime. 

Mais, depuis hier jeudi, le courant atlantique est plus pluvieux sur une large partie centrale du pays,  la masse d’air plus chargée en humidité. Ces pluies, déjà copieuses sur les massifs exposés à l’ouest, sont renforcées par l’alimentation d’une rivière atmosphérique en provenance des Caraïbes. Ce fait n’est pas nouveau sous nos latitudes. 

Situation du vendredi 8 avril 2022 à 12 UTC. © Météo-France.

Ce vendredi parfois très agité

La situation est plus agitée encore aujourd'hui : la dépression Diego traverse le pays à partir de la mi-journée pour s’évacuer vers l’Allemagne dans la nuit de vendredi à samedi. Elle est associée à une perturbation pluvieuse très active sur les régions nord, avec 15 à 30 mm attendus à son passage. Associées à ces pluies soutenues, des chutes de neige humide devraient faire leur apparition sous les plus fortes intensités, notamment de la Haute-Normandie aux Ardennes. Les sols pourraient être blanchis temporairement, notamment sur les hauteurs.

Rafales maximales de vent prévues vendredi 8 avril 2022. © Météo-France.Rafales maximales de vent prévues vendredi 8 avril 2022. © Météo-France.

Au sud de la dépression, le vent souffle fort, avec des rafales de l’ordre de 80 à 100 km/h, des Charentes vers le sud de la région Centre, rafales devenant un peu plus faibles en se propageant vers le Grand Est.

Cumuls de pluie et neige prévus sur 48 heures (jeudi 7 et vendredi 8 avril). © Météo-France.

Sur les Alpes exposées de plein fouet au flux perturbé, la couche de neige fraîche va naturellement devenir conséquente au-dessus de 2 200 m, souvent comprise entre 50 et 80 cm en 48 heures. Cet apport de neige fraîche conduira à une nette augmentation du risque d’avalanche dans les Alpes du Nord, particulièrement en Savoie.

Retour d’un temps ensoleillé par l’Ouest pour le week-end

Samedi, l’air froid en altitude va progressivement glisser vers l’est et quitter nos frontières dans la soirée. Il est associé à une atmosphère instable et les averses seront fréquentes le matin, du Sud-Ouest au Nord-Est. Une zone plus active devrait glisser du Bassin parisien et au sud de la Champagne-Ardenne jusqu’à la Bourgogne-Franche-Comté avec localement des giboulées, des chutes de grésil avec un saupoudrage dès 400 mètres. Elles devraient se limiter à un quart nord-est dans l’après-midi, avec une limite pluie-neige qui remontera avers 700-800 mètres. La prudence restera de mise sur les massifs des Alpes, avec un risque fort d’avalanche.

Le pourtour méditerranéen restera en marge, nuageux côté Languedoc, bien dégagé côté Provence, mais soumis à un vent fort. Les rafales seront violentes tout au long de la journée sur les extrémités de la Corse et son relief.

De belles éclaircies vont revenir par l’ouest de la France avec la hausse du champ de pression.

Côté températures, l’air froid aura envahi tout l’Hexagone. Les minimales seront en baisse mais resteront généralement positives. Les maximales remonteront sur le Nord-Ouest mais baisseront généralement ailleurs. Elles resteront le plus souvent sous les moyennes de saison.

Des gelées attendues dimanche

Dimanche, à la faveur d’une nuit souvent bien dégagée, les gelées seront encore d’actualité, de la Normandie aux frontières du Nord-Est, jusqu’au Massif central et au Centre-Est. Elles resteront plus modestes que celles du week-end dernier.

La journée promet d’être bien ensoleillée dans des champs de pression élevés.

À l‘avant d’une perturbation atlantique nommée Evelyn, une masse d’air doux va gagner progressivement le pays par l’ouest. Le mercure reprendra des couleurs de saison dans l’après-midi. La douceur sera plus marquée dans le Sud-Ouest, avec la barre des 20 °C à nouveau dépassée.