Infos météo Retour des gelées, voire de la neige, en fin de semaine.

GettyImages

Après l’heure d’été, la météo retourne en hiver !

28/03/2022

Ce lundi 28 mars 2022, l’ambiance est encore généralement douce et ensoleillée. Toutefois, au cours des prochains jours, le temps va être perturbé et le mercure va drastiquement chuter à partir de la mi-semaine. On peut perdre une quinzaine de degrés entre lundi et vendredi par endroits.

Cela n’est pas sans rappeler l’épisode particulier de l’année dernière entre la fin mars et début avril 2021: une douceur notable à la fin du premier mois fut rapidement suivie par des températures en dessous des normales de saison et de fortes gelées le matin au début du mois d’avril ; pour rappel, de nombreux records de chaleur mensuels avaient été battus en fin mars 2021 et des valeurs inédites de froid avaient été enregistrées en début avril 2021.

L’épisode à venir, bien que comparable, devrait tout de même être moins intense que celui de l’année dernière mais les gelées ainsi que de potentielles chutes de neige à basse altitude feront ainsi leur retour sur l’Hexagone.

Une semaine perturbée et de plus en plus froide

Tout d’abord, mardi, une première perturbation va balayer notre pays, et ses nombreux nuages ainsi que ses pluies vont d’abord permettre aux minimales d’être en hausse mais les maximales vont amorcer leur chute. Les niveaux sont encore généralement soutenus pour une fin mars mais la barre des 20 °C est déjà moins possible dans la moitié ouest. À l’Est, encore en marge des précipitations en journée, l’atmosphère restera plus douce.

Suite au passage de la perturbation, de l’air polaire va commencer à s’introduire dans un flux de nord-ouest mercredi et les températures vont nettement fraîchir par le Nord-Ouest. Les minimales seront encore loin des gelées mais la douceur des maximales se termine avec des valeurs plus proches des normales de saison.

Ce flux ainsi que la masse d’air froid vont vraiment s’installer jeudi, et les températures vont poursuivre leur baisse. Dans la nuit de jeudi à vendredi, des giboulées ainsi que des chutes de neige en plaine sont possibles sur les départements côtiers de la Manche. Tout ceci reste à préciser.

Des gelées sont ainsi possibles à partir de vendredi matin principalement pour la moitié nord, puis peuvent se généraliser dans le Sud-Ouest pour le week-end à venir.

Exemple de chute de température avec les températures maximales observées puis prévues à la station de Toulouse-Blagnac. © Météo-France.

Un rythme de temps classique au printemps

Durant une saison telle que le printemps, des changements soudains de temps sensible sont courants, annonçant en quelque sorte l’été avec une masse d’air qui se réchauffe progressivement. Ces variations brusques sont favorisées par des flux méridiens (qui permettent des trajectoires de masse d’air nord-sud) qui peuvent induire de fortes fluctuations thermiques. L’année dernière, nous avons pu le constater, certes dans un contexte exceptionnel, et lors de l’année 2008, des chutes de neige avaient été observées dans la moitié nord la nuit du 6 au 7 avril avec 3 cm de neige à Paris jusqu’à 15 cm à Boulogne-sur-Mer.