Infos météo Week-end estival

Infoclimat / gil22

Court intermède estival ce week-end

07/05/2021

Après un début de mois de mai marqué par la fraîcheur, ce week-end s’annonce comme un îlot d’été avant le retour de la fraîcheur dès lundi prochain.
La responsable de ce brusque changement de temps est une vaste dépression actuellement située au large de la Grande-Bretagne. Cette dépression va se décaler vers l’est d’ici dimanche, générant un flux de sud marqué sur le pays.
Été ne signifie cependant pas nécessairement temps sec, et si ce week-end apportera les premiers 30 °C de l’année samedi, il apportera aussi dimanche sa première dégradation orageuse marquée.

Samedi 6 mai : les premiers 30 °C de l'année, et du soleil

En matinée, le ciel sera encore chargé dans le quart nord-ouest du pays, mais le flux de sud va repousser ces nuages vers le nord et le soleil, très présent dès le matin dans la moitié sud, se généralisera l’après-midi. Seules la Bretagne et les frontières belges conserveront une dominante nuageuse encore une bonne partie de l’après-midi.

Les températures au lever du jour n’auront encore rien d’estival ! Elles seront même fraîches dans le nord-est avec seulement 1 °C à Nancy et quelques faibles gelées en Alsace et en Lorraine. Ailleurs, elles seront généralement de saison.

Dans l’après-midi, l’air chaud va gagner rapidement par le sud et l’effet de foehn s’ajoutera dans le sud-ouest pour y propulser les températures à des valeurs très chaudes. Les 30 °C seront donc souvent atteints, voire dépassés en Aquitaine et plus localement en Occitanie : 30 °C à Bordeaux (20 °C de plus que le matin, et 12 °C de plus que les 18 °C attendus ce vendredi après-midi ), 31 °C à Biarritz et localement 32 °C dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes.

Plus généralement, la masse d’air chaude gagnera la moitié sud avec des températures comprises le plus souvent entre 24 et 29 °C (le mercure aura plus de mal à monter sur les départements de l’est de la Méditerranée). Ainsi, on pourra déjà observer des valeurs dignes d’un début d’été à Bourges (24 °C), ou Lyon (25 °C), tandis que le nord-est restera dans une ambiance de saison (18 °C à Metz, 20 °C à Strasbourg…).

Attention en montagne : il est tombé beaucoup de neige jeudi dans les Alpes (jusqu’à 40 à 60 cm à 1 500 m). Avec ce redoux soudain, le manteau neigeux sera donc très instable en altitude, et le risque d’avalanche sera donc élevé.

Pression réduite au niveau de la mer et masse d'air prévues le samedi 8 mai 2021 à 15 UTC. © Météo-France.

Dimanche, la chaleur gagne au nord, dégradation orageuse par le sud

La dépression se rapproche du pays, et son influence ne se limitera plus à un apport d’air chaud… En matinée déjà, sous un ciel chaotique, quelques averses orageuses pourront se produire dans le quart nord-est. Mais dans le courant de l’après-midi, une dégradation orageuse plus marquée se mettra en place en Nouvelle-Aquitaine, avec des orages parfois violents et accompagnés de grêle, débordant en région Centre. Cette dégradation se décalera vers la Nouvelle-Aquitaine dans la nuit. Dans son prolongement vers le nord, notamment vers la Normandie, l’Île-de-France et les Hauts-De-France, sous un ciel chaotique, des orages plus localisés pourront aussi éclater.

Coté températures, l’été gagne franchement vers le nord et le nord-est avec des températures tout à fait dignes d’une belle journée d’août, comprises entre 25 et 28 °C. Bretagne et Basse-Normandie resteront tout de même à l’écart de ce pic de chaleur et conserveront des valeurs de saison.

Au sud, la dégradation orageuse empêchera les températures de revenir aux niveaux de la veille. Après une matinée encore estivale (21 °C au plus frais à Biarritz, 17 °C à Tarbes), la baisse des températures s’amorcera déjà l’après-midi et les 30 °C ne seront plus d’actualité, les températures ne dépasseront généralement pas les 23 à 27 °C (ce qui reste encore bien supérieur aux moyennes de saison).

Pression réduite au niveau de la mer et masse d'air prévues le dimanche 9 mai 2021 à 12 UTC. © Météo-France.

Retour d’un temps frais et perturbé la semaine prochaine

Lundi, la dégradation orageuse concernera le sud-est du pays. Pour la suite de la semaine, c’est une flux d’ouest, océanique et perturbé, qui s’installe, amenant sur le pays un temps frais et humide.

Pression réduite au niveau de la mer et masse d'air prévues le lundi 10 mai 2021 à 12 UTC. © Météo-France.