Infos météo Deux tempêtes se succèdent sur les îles Britanniques.

GettyImages

Dudley et Eunice : deux tempêtes en moins de 48 heures

16/02/2022

Avec l’anticyclone qui s’est retiré sur les Açores, le courant-jet (tube de vents forts en altitude qui sert de rails aux dépressions) a repris sa place entre l’Atlantique et la Grande-Bretagne. Dans ce flux rapide d’ouest, deux tempêtes vont circuler sur les îles Britanniques. La première dépression, baptisée Dudley, va passer cet après-midi sur l’Écosse avant de rejoindre la mer du Nord et la Scandinavie cette nuit. La seconde dépression nommée Eunice se creusera en cours de nuit de mercredi à jeudi sur l’Atlantique et rejoindra la Grande-Bretagne vendredi. Eunice aura probablement une trajectoire plus sud que Dudley et donc plus de conséquences sur la France.

Conséquences sur les îles Britanniques

Ce sont les îles Britanniques qui sont en première ligne pour ces tempêtes. L’Irlande du Nord, le nord de l’Angleterre et le sud de l’Écosse ont d’ores et déjà été placés en vigilance orange par le MetOffice (service météorologique national britannique) pour le passage de Dudley. Entre cet après-midi et demain matin, les rafales de vent pourront atteindre 100 à 110 km/h à l’intérieur des terres, jusqu’à 130 à 140 km/h sur les côtes et les collines d’Écosse.

Vendredi, ce sera au tour d’Eunice d’apporter des bourrasques entre 110 et 130 km/h sur le sud de l’Irlande, le Pays-de-Galles et l’Angleterre, ponctuellement plus sur le littoral. Associées à cette dépression, les chutes de neige seront importantes, 10 à 30 cm, entre l’Irlande, le nord de l’Angleterre et l’Écosse.

Pression réduite au niveau de la mer et jet stream prévus par le CEPMMT pour ce mercredi 16 février 2022 à 21 UTC - © Météo-France.

Et en France ?

Un premier coup de vent lié à la dépression Dudley est attendu sur la France avec un paroxysme en milieu de nuit de mercredi à jeudi. Les rafales de vent pourront atteindre 90 à 100 km/h sur la Normandie et le nord des Hauts-de-France, localement 110 km/h sur les collines de l’Artois.

La journée de vendredi sera à surveiller avec le passage de la tempête Eunice sur les îles Britanniques. Compte tenu de l’échéance et de la situation météorologique, des incertitudes sont présentes, les prévisions seront à affiner. Les vents les plus forts devraient concerner les côtes de Manche et le nord des Hauts-de-France ; les rafales pourraient atteindre 100 à 120 km/h, davantage sur les caps exposés. La dépression engendrera également une importante surcote et de grosses vagues. Les coefficients de marée seront en hausse, le risque de « vagues-submersion » sera important.