Infos météo Pluie, vent, voire neige, toujours au rendez-vous cette fin de semaine

GettyImages

Risque de fort coup de vent au passage d'Hortense vendredi

21/01/2021

La douceur océanique est de retour cette semaine avec plusieurs coups de vent au programme. Le premier, lié à l’influence conjointe des dépressions « Christoph » et « Gaétan », a donné de violentes rafales de vent le long de la Manche dans la nuit de mercredi à jeudi. Une nouvelle dépression arrive rapidement à la mi-journée ce jeudi par la Bretagne. Elle pourra occasionner un fort coup de vent de la Bretagne à la Gironde. Une nouvelle dépression, nommée Hortense, gagnera ensuite le pays par le littoral aquitain dans la matinée de vendredi. Elle devrait concerner principalement les régions du Sud-Ouest au sud du Massif central, et à la Méditerranée, avec des rafales à 120-130 km/h sur les côtes aquitaines, et jusqu’à 100 km/h dans les terres.

Sur certaines régions la force des vents prévue peut occasionner des dégâts. Suivez l'évolution de la situation et les conseils de comportements en consultant la vigilance météorologique ici. 

De violentes rafales au passage d’une ligne étroite de front froid dans la nuit de mercredi à jeudi

Dans le gradient de pression resserré sur le bord sud du système dépressionnaire associé à Christoph, le vent à soufflé fort cette nuit sur le nord du pays. Les rafales ont été particulièrement violentes au passage de la ligne étroite de front froid associée à cette dépression. On a relevé 123 km/h au Cap-Gris-Nez, 117 km/h à Dunkerque et Fécamp. Plus dans les terres, les rafales ont atteint 102 km/h à Abbeville, 101 km/h à Lille, 108 km/h à Toussus-le-Noble dans les Yvelines, 91 km/h à Paris-Montsouris.

Jeudi, arrivée rapide d’une nouvelle onde pluvio-venteuse par l’ouest

Dans un contexte de courant jet perturbé rapide sur l’Atlantique, circulant à des latitudes relativement basses, une nouvelle onde concerne le pays ce jeudi, avec des pluies parfois soutenues sur l’arc atlantique dès la mi-journée. Ce nouveau minimum dépressionnaire apporte aussi des vents forts, avec probablement des rafales de 80 à 100 km/h dans le proche intérieur, et 100 à 120 km/h sur le littoral, notamment entre la Bretagne et les Pays de la Loire.

Vendredi, dans le souffle d’Hortense

Une nouvelle dépression, nommée Hortense par le service météorologique espagnol, suit de près la dépression de ce jeudi. Elle devrait aborder le littoral aquitain dans la matinée, avant de se combler en fin d’après-midi dans le Massif central. Les plus fortes rafales sont attendues sur son flanc sud. Les rafales pourraient atteindre 120 à 130 km/h en matinée sur les côtes aquitaines, localement plus, et 100 km/h dans l’intérieur du Sud-Ouest au sud du Massif central, tout au long de la journée. La tramontane va se renforcer au fil de la journée pour atteindre les 110 km/h. Ces forts vents d’ouest gagneront le pourtour méditerranéen en fin de journée.

La journée de vendredi s’annonce très pluvieuse, sous l’effet combiné de la perturbation de la veille et de l’onde liée à Hortense. Les pluies seront par endroits soutenues, sur une vaste zone épargnant seulement le Nord-Ouest avec quelques averses dans le ciel de traîne.

Une masse d’air plus frais va gagner le pays à l’arrière de ces perturbations, ramenant généralement le mercure aux moyennes de saison.

Rafales modélisées par le modèle Arpege au passage d'Hortense. © Météo-France.

Un week-end encore perturbé, voire neigeux dimanche

Dans la continuité du passage fort venteux de vendredi, on surveillera, dès la nuit de vendredi à samedi, les rafales sur la Corse, où le vent s’orientera à l’ouest dans la journée de samedi. Les rafales pourront dépasser les 130 km/h sur les crêtes et les caps exposés.

Le défilé de perturbations va se poursuivre pour le week-end, dans un flux d’ouest. Samedi, les précipitations devraient être localement soutenues, avec parfois de bons passages pluvieux, notamment dans le Sud-Ouest. La neige devrait faire son retour sur la moyenne montagne. Les contreforts ouest du Massif central seront particulièrement bien exposés avec une vingtaine de centimètres possibles dès 1 000 mètres, notamment sur les plateaux de l’Aubrac. Elle reste également possible dans les plaines du Nord et du Nord-Est où les sols pourraient blanchir temporairement par endroits.

Dans une masse d’air plus froid à l’arrière de la perturbation et à la faveur d’un ciel plus dégagé durant la nuit, les gelées devraient être fréquentes sur une grande partie de l’Hexagone, du centre au nord et au flanc est.

Dans ce contexte, avec la nouvelle offensive d’une perturbation atlantique dimanche arrivant sur des sols plus froids, la neige pourrait encore s’inviter en plaine. On pourrait avoir 1 à 3 cm de neige de l’intérieur de la Normandie au Nord et à l’Île-de-France, avant que la perturbation neigeuse ne se décale vers le Nord-Est et le Centre-est dans la soirée et la nuit. La limite pluie-neige devrait être également assez basse sur les massifs du sud.