Infos météo Station des monts Jura, 1 540 m, le matin du 2 novembre 2021.

https://m.webcam-hd.com/mont-jura/la-faucille-1540

Fraîcheur et neige en montagne pour débuter novembre

02/11/2021

Après un week-end de la Toussaint assez arrosé sur le pays (voir carte ci-dessous), la météo reste généralement perturbée durant les premiers jours de novembre. La fraîcheur va se renforcer avec l’établissement d’un courant de nord-ouest franc à partir de mercredi. En montagne, une perturbation active apportera parfois la première couche de neige significative de la saison dès la moyenne altitude.

Cumul de précipitations du vendredi 29 octobre au lundi 1er novembre. Gros contrastes près de la Méditerranée avec à peine 1 mm de pluie sur le Roussillon, et des pointes à plus de 350 mm dans les Cévennes. © Météo-France

Cumul de précipitations du vendredi 29 octobre au lundi 1er novembre. Gros contrastes près de la Méditerranée avec à peine 1 mm de pluie sur le Roussillon et des pointes à plus de 350 mm dans les Cévennes. © Météo-France.

Un temps déjà plus frais ce mardi

Une masse d’air plus frais a déjà gagné le pays ce mardi matin, et la neige a déjà blanchi les sommets du Jura, pour la première fois de la « saison ». Les températures rejoignent les moyennes saisonnières, avec 10 à 13 °C attendus pour les maximales au nord, et 14 à 18 °C sur la moitié sud. Dans ce contexte relativement frais, une onde pluvieuse pénètre aujourd’hui sur le Centre-Ouest du pays. Lorsqu’elle atteindra les différents massifs à partir de la nuit de mardi à mercredi, elle apportera un épisode neigeux significatif, souvent le premier de la saison aux altitudes comprises entre 1 000 et 1 500 m (selon les massifs).

Mercredi, neige en montagne

L’anticyclone en retrait sur l’Atlantique favorisera l’afflux d’air d’origine polaire sur le pays (voir carte ci-dessous). La perturbation arrivée la veille stagnera une partie de la journée sur les Alpes. Il neigera parfois abondamment en matinée, à des altitudes de plus en plus basses, notamment entre les monts Jura et les Alpes du Nord, avec une limite pluie neige s’abaissant vers 1 200 m, voire temporairement 800 m dans l’Ain avec des possibilités d’isothermie. Sur les Alpes du Sud, avec la résistance d’air doux, la limite pluie neige devrait être un peu plus élevée, vers 1 500 m dans les Hautes-Alpes en général, et 1 600 à 1 800 m au sud des Écrins. Dans les Pyrénées, il pourra neiger dès 1 300 m, dès la nuit de mardi à mercredi. On attend 5 à 15 cm de neige au-dessus de 1 500 m dans les Pyrénées, 10 à 20 cm dès 1 500 m dans les Alpes du Nord, localement 30 cm au-dessus de 1 800 m. Sur le Jura, 5 à 10 cm sont possibles au-dessus de 1 200 m, de même que sur les sommets du Massif central..

La majeure partie du pays sera soumis à un ciel de traîne avec des averses de temps à autre, alternant avec des éclaircies. La probabilité d’observer un arc-en-ciel sera élevée dans l’alimentation continue d’averses à caractère de giboulées, de la Bretagne à l’Aquitaine (dans le flux de nord-ouest froid en altitude).

Pression réduite au niveau de la mer et épaisseur de la tranche 500-1000 hPa (dam) prévue par le modèle IFS pour le 3 novembre à 12 UTC. Les tons verts caractérisent une masse d’air fraîche d’intersaison, où la neige peut tomber dès la moyenne altitude (entre 1000 et 1500 mètres grosso modo). En suivant les lignes d’égales pressions en noir, on voit l’origine nordique de la masse d'air. © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France

Jeudi et vendredi, plus sec mais assez frais

Le pays restera sous l’influence d’une vaste vallée froide d’altitude et d’une masse d’air frais de plus en plus sèche. Quelques faibles chutes de neige seront encore possibles dès 1 000 m sur le relief, en nette atténuation toutefois par rapport à mercredi. Les températures maximales seront souvent situées 1 à 3 degrés sous les moyennes d’un début novembre. Au petit matin, les mercures afficheront souvent entre 2 et 5 °C, donc on ne sera jamais loin des gelées, qui resteront toutefois l’exception en plaine. Le risque de gel en plaine pourrait cependant augmenter au cours du week-end prochain.