Infos météo Cette semaine, le soleil ne sera pas au beau fixe et la fraîcheur reste de mise, mais la météo offrira quelques éclaircies profitables.

Getty Images

Météo : cette semaine, profitez des éclaircies !

17/05/2021

Vous êtes nombreux à attendre le retour des beaux jours pour profiter à nouveau des terrasses et autres lieux qui s'apprêtent à rouvrir à l'heure du déconfinement partiel. Cette semaine, le soleil ne sera pas au beau fixe et la fraîcheur reste de mise, mais la météo offrira quelques éclaircies profitables. Après une première quinzaine de mai particulièrement humide et fraîche, le temps restera assez frais et instable, bien que relativement moins pluvieux, au moins jusqu’au week-end de Pentecôte inclus.

Une première quinzaine de mai fraîche et globalement très arrosée

Contrastant avec un mois d’avril exceptionnellement ensoleillé, et mis à part quelques exceptions (côtes de la Manche, Pays basque, côte d’Azur), la première quinzaine de mai a été en général un peu plus grise que d’habitude. La pluviométrie a été globalement très excédentaire et la fraîcheur au rendez-vous. Il ne faut toutefois pas remonter bien loin pour retrouver une première quinzaine de mai plus fraîche : la fraîcheur de la première moitié de mai 2019 était en effet plus marquée et la plupart des premières quinzaines de mai de 1977 à 1985 étaient plus froides. 
Les pluies, souvent bénéfiques, ont globalement contribué à améliorer l’état hydrique des sols superficiels, même si ceux-ci restent très secs dans certaines régions (Deux-Sèvres, Roussillon, Midi toulousain, Bourbonnais). 

De lundi à mercredi : des averses assez fréquentes, surtout au nord

La situation météorologique ne va que peu évoluer, avec un courant d’ouest persistant. Le temps sera toutefois beaucoup moins pluvieux dans le sud, qui était soumis à une véritable rivière atmosphérique ce week-end. Il est tombé jusqu’à 40 mm de pluies dans le Tarn dimanche.
Sans être franchement perturbé, c’est un temps de traîne qui est attendu jusqu’à mercredi.  Ces averses seront plus fréquentes au nord du fait de la proximité avec l’air froid cyclonique d’altitude. Elles auront aussi tendance à se développer davantage en journée, avec une évolution parfois orageuse. Mercredi soir toutefois, des éclaircies parfois très larges devraient l’emporter sur les averses sur une moitié ouest du pays. 

Dans ce genre de situation, comme les jours précédents, les régions méditerranéennes resteront plus ensoleillée et sèches, avec du vent soutenu. Le déficit en pluie se poursuivra donc du côté du Roussillon où il n’est tombé qu’une centaine de mm depuis le début de l’année, ce qui contraste avec le millier de mm déjà tombé sur les contreforts occidentaux du ballon d’Alsace (station du lac d’Alfeld, la plus arrosée climatologiquement avec 2 400 mm annuels).

Les températures se maintiendront à un niveau assez bas pour la saison, souvent 2 à 4 degrés sous les normales pour les maximales, hors régions méditerranéennes. 
 

Écart à la normale des températures prévues cette semaine, du lundi 17 mai au vendredi 24 mai, selon le modèle GFS.

Jeudi : accalmie et un peu plus doux

Une dépression de tempête particulièrement creuse se dirigera vers l’ouest des îles Britanniques. Sur la France, cette tempête atlantique aura pour effet de faire basculer temporairement une dorsale de hautes pressions sur notre pays. Une hausse du champ de pression est donc attendue, avec l’évacuation vers l’Europe centrale du bloc d’air froid d’altitude qui nous aura concerné depuis plusieurs jours. Le temps s’annonce sec partout, un peu plus doux en journée que précédemment, malgré des voiles de nuages d’altitude parfois denses sur le nord-ouest. En allant vers le sud et vers l’est, le soleil pourra dominer plus largement et l’impression sera beaucoup plus agréable que précédemment. Le mercure atteindra fréquemment 17 à 19 °C au nord, et 19 à 24 °C dans le sud. 

Vendredi et week-end de Pentecôte : de nouveau instable et plus frais

La dépression atlantique, qui débutera son comblement, dirigera un front froid sur nos régions vendredi, rapidement suivi d’un ciel de traîne. Une bonne partie du week-end de Pentecôte se passera sous l’influence d’une nouvelle vaste goutte froide d’altitude, liée à ce bloc de basses pressions. Par conséquent, le temps devrait être encore relativement frais et instable, changeant, avec des éclaircies, et des averses par moment. Même si les passages pluvieux s’annoncent peu durables, ce n’est donc pas le week-end prochain qu’il faut attendre le retour de conditions ensoleillées, plus douces et durables.