Infos météo Fraicheur et averses au menu ce week-end, avant des pluies plus marquées.

GettyImages

Un temps frais et humide

30/04/2021

Après un mois d’avril le plus souvent sec et bien ensoleillé, un rattrapage pluvieux, amorcé cette semaine, se poursuivait ce vendredi matin de la Camargue à la Franche-Comté et à l’Alsace en passant par la région Rhônes-Alpes. D’autres passages pluvieux sont au programme de la première décade de mai, y compris sur les régions nord.

Fin de semaine fraîche et arrosée

Samedi, le courant d’altitude va rester orienté au sud-ouest sur une large partie du pays, avec la circulation lente d’un vaste front froid sur les régions d’un grand quart sud-est. Du Languedoc-Roussillon en remontant vers la Franche-Comté, les cumuls de pluie s’annoncent substantiels avec 10 à 20 mm, localement davantage. Sur les Alpes, au-dessus de 2 200 m, le manteau neigeux, encore largement présent, devrait s’épaissir de plusieurs dizaines de centimètres de neige. À noter que du Centre à la Normandie et sur une partie ouest du Bassin parisien, des averses parfois orageuses pourront également donner de la pluie en quantité non négligeable. 

Dimanche, la perturbation s’évacuera par la frontière suisse mais, en dépit d’une hausse du champ de pression, l’air froid d’altitude en place permettra encore à des averses, voire des orages, de se déclencher sur une partie centrale du pays. La neige pourra tomber dès 1 200 m sur les massifs de l’est sous forme d’averses.

Retour du courant d’ouest perturbé pour la semaine prochaine

Lundi sera une journée de transition. Encore de petites gelées possibles après une nuit calme et souvent bien dégagée. En journée, le vent de sud-ouest se renforcera en Manche, en lien avec une dépression se creusant à l’ouest de l’Irlande. Cette dépression sera responsable d’un bon passage pluvieux accompagné d’un coup de vent au nord mardi. D’autres passages pluvieux devraient se succéder ensuite dans un courant d’ouest, avec du vent temporairement fort possible. 

Il est normal et heureux qu’il pleuve en mai. Dans certaines régions, mai est même le mois le plus « pluvieux » de l’année, en moyenne trentenaire, du moins au sens du cumul pluviométrique mensuel. C’est notamment le cas du Midi toulousain, du nord du Massif central, de Paris, de l’ouest Franche-Comté et de l’Alsace.

Mois le plus pluvieux. © Météo-France.