Infos climat Neige et froid à Strasbourg

Infoclimat / Rom1

Froid et neige : des épisodes plus rares avec le changement climatique ?

11/02/2021

Notre pays subit actuellement un épisode de neige et de froid comme on en connaît peu ces dernières décennies avec le changement climatique. Dans un climat réchauffé, ces épisodes se font plus rares, et moins intenses. Retour sur quelques vagues de froid historiques.

Neige : un seul épisode remarquable depuis 2000

Mercredi soir, on mesurait 5 à 10 centimètres de neige vers le nord de la Bourgogne et la Haute-Marne, les Vosges, la Haute-Saône, le nord du Doubs, le Territoire-de-Belfort et le sud alsacien. Des cumuls de 5 à 10 cm ont été observés en Bretagne. 

Il faut remonter à 2013 pour trouver un épisode avec plus de neige. En effet , les 11 et 12 mars 2013, on avait relevé 26 cm à Caen (14), 30 cm à Deauville (14) et 55 cm à Cherbourg (50). Avec le vent, on avait par endroits observé des congères de 1,5 à 2 mètres.

Quelques autres épisodes plus anciens 

    • 5 janvier 1979 :
         50 cm à Étampes (Essonne) ;
         35 cm au Touquet (Pas-de-Calais) ;
         25 cm à Bourges (Cher) ;
    • Décembre 1964 :
         32 cm à Tours (Indre-et-Loire) ;
         24 cm au Mans (Sarthe) ;
         21 cm à Alençon (Orne) ;
    • Mars 1946 :
         55 cm à Trappes (Yvelines) ;
         50 cm à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) ;
         40 cm à Paris ;
         30 cm à Orléans ;
    • Janvier 1945 :
         23 cm à Rennes (Ille-et-Vilaine) ;
         22 cm à Abbeville (Somme).

Paris : des couches 2 fois moins épaisses en 30 ans

Cette année, il est tombé à Paris 2 cm lors de cet épisode et 4 cm le 16 janvier. Si on compare les chutes de neige dans la capitale sur les périodes 1991/2020 et 1961/1990, on se rend compte qu’avoir une couche de 5 cm désormais est aussi probable qu’avoir une couche de 10 cm il y a 30 ans.

Nombre de jours avec neige à Paris depuis 1962. © Météo-France.

Vagues de froid record de 1956 et 1985

Si les valeurs relevées ces jours nous paraissent bien froides avec jusqu'à -16 °C dans l'est de la France, elles sont tout de même encore bien éloignées de celles enregistrées lors des deux vagues de froid les plus remarquables qu'a connu notre pays depuis la Seconde Guerre mondiale.

Du 1er au 27 février 1956

Cette vague de froid avait été exceptionnelle en France de part sa grande intensité et sa durée très longue. Elle avait concerné tout le pays, de Lille à Perpignan, comme l'indiquent les valeurs relevées à l'époque :

  • 32,9 °C au Pic du Midi (Hautes-Pyrénées ; 2 880 m d’altitude) ;
  • 28,0 °C au mont Aigoual (Gard ; 1 560 m d’altitude) ;
  • 25,0 °C à Chamonix (Haute-Savoie ; 1 042 m d’altitude) ;
  • 24,8 °C à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ;
  • 20,2 °C à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ;
  • 19,2 °C à Toulouse (Haute-Garonne) ;
  • 17,8 °C à Lille (Nord) ;
  • 15,7 °C à Nantes (Loire-Atlantique) ;
  • 15,0 °C à Montélimar (Drôme) ;
  • 13,6 °C à Nîmes (Gard) ;
  • 12,0 °C à Sète (Hérault) ;
  • 11,0 °C à Biarritz (Pyrénées-Atlantique) ;
  • 11,0 °C à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Du 3 janvier au 18 janvier 1985

Une autre vague de froid exceptionnelle, plus récente et restée dans les mémoires pour son intensité et sa longue durée, est celle de 1985. 
On avait alors enregistré :

  • −29,5 °C à Pontarlier (Doubs) ;
  • −25,2 °C à Rodez (Aveyron) ;
  • −24,6 °C à Grenoble (Isère) ;
  • −22,9 °C à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ;
  • −19,3 °C à Beauvais (Oise) ;
  • −18,2 °C à Orléans (Loiret) ;
  • −17,4 °C à Agen (Tarn-et-Garonne) ;
  • −17,4 °C à Strasbourg (Bas-Rhin) ;
  • −16,2 °C à Dax (Landes) ;
  • −15,0 °C à Niort (Deux-Sèvres) ;
  • −13,4 °C à Orange (Drôme) ;
  • −13,0 °C à Nantes (Loire-Atlantique).

Strasbourg : 3 fois moins de fortes gelées en 50 ans

Si on compare le nombre de jours de très fortes gelées (>-10 °C) à Strasbourg, on se rend compte que leur occurrence a été divisé par 3 ans en 50 ans. Maintenant, Strasbourg peut connaître plus de jours d’été au-dessus de 35 °C que de jours d’hiver sous les -10 °C.

Cumul du nombre de jours de fortes gelées à Strasbourg. © Météo-France.