A la une

Cyclone, tempête, vague de froid ou canicule... L'actualité météo est souvent très riche et nécessite des explications. Les experts de Météo-France vous aident en analysant, expliquant et décryptant les infos météo les plus importantes, en France et sur la planète.

A la une Le puissant typhon Haishen se dirige vers le sud-ouest du Japon et la Corée du Sud.

Météo-France

Le super-typhon Haishen menace le Japon et la Corée du Sud

04/09/2020

Le super-typhon Haishen s'est intensifié rapidement sur les eaux chaudes du nord-ouest de l'océan Pacifique. Il se dirige vers le Japon et la péninsule coréenne qu'il pourrait impacter entre dimanche et lundi. Il pourrait atteindre ce week-end l'équivalent de la catégorie 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson. Haishen pourrait être l'un des plus puissants cyclones à toucher l'archipel nippon ces dix dernières années.

Changement climatique L'observatoire du mont Aigoual est un site emblématique du changement climatique.

Météo-France

L'observatoire du mont Aigoual, vigie du changement climatique

03/09/2020

L’observatoire du mont Aigoual, où fait étape le Tour de France ce jeudi, offre une vision unique du réchauffement climatique, basée sur une série de 125 ans de données mesurées et conservées par Météo-France. Chantal Vimpère, responsable du centre météo de l'Aigoual, et Sébastien Baille, chef prévisionniste régional à Aix-en-Provence, reviennent sur l’histoire de ce site emblématique du changement climatique. Le site accueillera prochainement un centre scientifique pluridisciplinaire ouvert au public avec une exposition dédiée au changement climatique.

A la une Laura aborde la Louisiane - © NOAA

NOAA

Laura aborde les côtes américaines

27/08/2020

L'ouragan Laura, présent dans le golfe du Mexique, poursuit sa route vers les côtes Sud des États-Unis.
Après avoir traversé la mer des Caraïbes en longeant la côte sud de Cuba, ce dernier a orienté sa route vers le nord-ouest en se renforçant.
Laura atterrit en cours de nuit sur les côtes de la Louisiane près de Cameron, à 1 h du matin locale (06 UTC) au stade d'ouragan de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui compte 5 niveaux. La pression en son centre était de 938 hPa avec des vents jusqu’à 240 km/h en pointes. Son impact est dévastateur sur ces côtes. Le dernier cyclone de cette violence à avoir touché la Louisiane était Last Island en 1856 (vent de 150 mph également).

A la une Furnace Creek - vallée de la Mort - USA - © GettyImages

GettyImages

54,4 °C : nouveau record mondial fiable de température

19/08/2020

Une température de 54,4 °C a été relevée à Furnace Creek dans la vallée de la Mort aux États-Unis ce 16 août, à 15h41 locales.
Si cette observation est validée par l'Organisation météorologique mondiale (OMM), il s'agit d'un nouveau record mondial de chaleur fiable, dépassant les 54,0 °C du 30 juin 2013 à la même station et les 53,9 °C du 21 juillet 2016 à Mitribah (Koweït).
Le record officiel validé par l'OMM reste les 56,7 °C du 10 juillet 1913 toujours à cette même station de Furnace Creek, mais la fiabilité de cette mesure est fortement remise en question.

A la une Illustration canicule - © Météo-France / Eddy Duluc

Météo-France / Eddy Duluc

Une canicule aussi sévère mais moins intense qu’en 2019

14/08/2020

Après le pic de chaleur de fin juillet, la vague de chaleur qui s'achève a éprouvé le pays par sa durée relativement longue (8 jours du 6 au 13 août) et ses températures nocturnes élevées.

En termes de chaleur cumulée - aussi appelée sévérité - l'épisode est très proche des vagues de chaleur que la France a connues en juin et juillet 2019, loin derrière 2003 et 2006, et un peu en dessous de l'épisode de l'été 2018. En revanche, son intensité - la température moyenne de la journée la plus chaude de l'épisode (dimanche 9 août) - est bien inférieure à celle des deux canicules de l'été dernier et reste voisine du niveau atteint lors du pic de fin juillet, avec un peu plus de 27 °C en moyenne sur le territoire.

A la une Photo d'illustration - © Météo-France / Eddy Duluc

Météo-France / Eddy Duluc

Épisode caniculaire toujours en cours !

10/08/2020

L'épisode caniculaire qui concerne le pays depuis déjà vendredi se poursuit encore sur la majorité du pays. Même si le pic a été atteint hier sur l'ensemble du pays, il va faire encore très chaud aujourd'hui et demain sur le nord et l'est de la France. Plus à l'ouest la chaleur va progressivement s'atténuer tout en restant très supérieure à des valeurs de saison. Aujourd'hui et demain des orages se déclencheront en fin de journée sur une large part du territoire, mais ils n'influeront que peu sur les températures. Les nuits resteront donc très chaudes. Il faudra attendre mercredi pour que la dégradation orageuse soit plus marquée par l'ouest et fasse ainsi redescendre les thermomètres à des valeurs plus supportables.

A la une Illustration fraîcheur matinale - © Gettyimages

GettyImages

Une nuit estivale fraîche

07/07/2020

Cette nuit a été fraîche sur une grande partie du pays, excepté sur le pourtour méditerranéen où les minimales étaient même légèrement excédentaires. Sur la moitié nord ou dans le Massif central, les températures minimales de la nuit se situaient souvent 4 à 7 degrés sous les moyennes de saison.

Un vieux record mensuel a même été égalé à la station de Brest-Guipavas, ouverte depuis 1945, avec une minimale de 6 °C, comme le 18 juillet 1965.

A la une Illustration feux de forêt - © GettyImages

GettyImages

Feux de forêt : connaissez-vous les bons gestes ?

03/07/2020

Aujourd'hui, 90% des départs de feux de forêt sont d'origine humaine, et la moitié due à des imprudences et des comportements dangereux. Pour prévenir ce risque et se protéger des feux, une campagne de sensibilisation et de diffusion des bons comportements à adopter est lancée ce vendredi 19 juin par le ministère de la Transition écologique et solidaire, en lien avec le ministère de l'Intérieur et le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

A la une Brume de sable sur le phare de La Havane le 25 juin 2020.

Getty Images - Guillermo Nova/dpa

Les Antilles touchées par un épisode de brume de sable intense

29/06/2020

Entre vendredi 19 et mardi 23 juin derniers, un épisode communément appelé « brume de sable » très intense a touché tout l'arc Antillais, avant de gagner les grandes Antilles, le golfe du Mexique et les côtes des USA entre le Texas et la Floride actuellement. Ce très vaste nuage de poussières, surnommé « Godzilla » par les Américains, a été soulevé par les vents d'est forts au-dessus des régions désertiques du Sahara. Les plus grosses particules de sable retombent assez rapidement, mais les poussières plus légères sont ensuite transportées par les alizés au-dessus de l'océan Atlantique jusqu'aux Caraïbes.

A la une Orages sur le viaduc de Millau la nuit du 26 au 27 juin 2020 - © Infoclimat / seziou

Infoclimat / seziou

Vendredi 26 juin : jour le plus foudroyé de 2020

29/06/2020

Après deux journées très chaudes à l'échelle du pays les 24 et 25 juin, l'arrivée vendredi d'un axe dépressionnaire par l'Atlantique a favorisé les ascendances dans une masse d'air instable, et conduit à une virulente dégradation orageuse entre la fin d'après-midi et la nuit. Près de 23 500 impacts de foudre au sol ont été recensés sur le réseau de Météorage sur la journée du 26 juin qui devient la journée la plus foudroyée de l'année 2020.

A la une Dégâts considérables dans l'arrondissement de Draguignan - © Infoclimat / Nico83

Infoclimat / Nico83

Catastrophe de Draguignan : Il y a 10 ans, inondations exceptionnelles dans le Var

15/06/2020

Il y a 10 ans, le 15 juin 2010, un épisode méditerranéen touche la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Des précipitations exceptionnelles s'abattent sur le Var et occasionnent de terribles inondations. Sur la ville de Draguignan, mais aussi à Figanières, Trans-en-Provence, Le Luc, Fréjus, Saint-Aygulf et au Muy, les ruissellements et débordements de rivières ont provoqué 23 victimes.

A la une Illustration pollution avant/ après - © GettyImages

GettyImages

Confinement : la pollution urbaine chute

07/04/2020

Le confinement de la population lié à l'épidémie de Covid-19 a un effet sur la qualité de l'air, notamment dans les grandes agglomérations. Les émissions de polluants atmosphériques provenant du trafic routier et des industries sont en effet largement réduites. Ainsi en région parisienne, les concentrations de dioxyde d'azote (NO2), l'un des principaux traceurs de ces activités, a diminué de 40 % par rapport à l'avant confinement, rejoignant les niveaux des aires rurales.
Quel est l'impact du confinement dans les agglomérations européennes ? Quelles sont les autres sources de pollutions ? Comment les expliquer ? Notre article pour tout comprendre.