Infos météo

GettyImages

La Vigilance météorologique encore très performante en 2023

18/06/2024

Pour s’informer sur les dangers météorologiques, la Vigilance de Météo-France est, depuis plus de 20 ans, la référence des pouvoirs publics, des médias et de la population.

En 2023, dans près de 9 épisodes de Vigilance sur 10, le phénomène météorologique dangereux prévu par Météo-France s’est produit dans le département avec l’intensité et les conséquences attendues.
 

135 journées de Vigilance en 2023, une année record

  • L’année 2023 a enregistré 135 journées de Vigilance orange ou rouge dans l’Hexagone et en Corse, tous phénomènes confondus (113 journées par an en moyenne depuis 2011).
     
  • Six épisodes ont atteint le niveau de Vigilance rouge :

             • orages dans 5 départements le 11 juillet,
             • canicule dans 19 départements du sud-ouest au centre-est entre le 22 et le 25 août,
             • pluie-inondation sur l’Hérault du 15 au 16 septembre,
             • pluie-inondation sur les Alpes-Maritimes du 19 au 20 octobre, 
             • vent dans le Finistère, les Côtes-d’Armor et la Manche, le 2 novembre, 
             • pluie-inondation dans le Pas-de-Calais du 9 au 10 novembre.

Evolution des cas de Vigilance orange ou rouge © Météo-France

  • Parmi les 81 épisodes de Vigilance orange ou rouge dans l’Hexagone et en Corse, 24 ont concerné des orages, 18 le phénomène pluie-inondation, 16 le vent et 12 les vagues-submersion (contre 16, 15, 10 et 6 en moyenne depuis 2012).

Répartition des cas de Vigilance par phénimène © Météo-France

  • L’été 2023 a été le 4e été le plus chaud dans l’Hexagone et en Corse depuis 1900 avec 3 épisodes de canicule en juillet et août et une canicule tardive début septembre. Les épisodes de Vigilance canicule orange ou rouge ont concerné 39 journées au total.

Bilan 2023, des indicateurs de performance élevés

Les évaluations de la Vigilance de Météo-France, affichent des indicateurs de performance élevés, supérieurs aux objectifs fixés par notre Contrat d’objectifs et de performance :

un taux de pertinence de 88 % (objectif > 84%), c’est-à-dire que dans près de 9 épisodes de Vigilance sur 10, le phénomène météorologique dangereux prévu s’est produit dans le département avec l’intensité et les conséquences attendues.

un taux de détection de 99,4 % (objectif > 98 %), c’est-à-dire que 99,4 % des départements ayant été affectés par des conséquences significatives ont été placés en Vigilance orange ou rouge. C’est le taux le plus élevé observé depuis qu’il est disponible (2006)

un taux de non-détection de 0,6 % (objectif < 2%), c’est-à-dire que seulement 0,6 % des départements ayant été affectés par des conséquences significatives n’avaient pas été placés en Vigilance orange ou rouge. C’est le taux le plus faible observé depuis qu’il est disponible (2006).

Ces résultats reflètent l’exigence de l’établissement, pleinement mobilisé pour fournir l’information la plus pertinente et améliorer la réponse aux situations d’urgence et la protection des populations.

Taux de pertinence et de détection anticipée © Météo-France

La Vigilance Outre-mer

La Vigilance météorologique a été mise en place progressivement en outre-mer entre 2006 et 2011. Elle cohabite en zone tropicale avec le dispositif d’alerte cyclonique (sous la responsabilité des autorités locales). Les principes du dispositif de Vigilance sont similaires (carte colorée selon le niveau de danger, pictogramme précisant la nature du phénomène, bulletins de suivi en Vigilance orange et rouge) à ceux en vigueur dans l’Hexagone et en Corse, mais possèdent des caractéristiques propres à chaque territoire.

  • Antilles-Guyane : 116 épisodes de Vigilance jaune, orange ou rouge, (contre 80 en moyenne sur la période 2013-2023), soit le nombre le plus élevé depuis la mise en place du dispositif.
  • La Réunion-Mayotte : 1 Vigilance rouge pour vagues-submersion et 17 épisodes de Vigilance orange. Une alerte orange cyclonique a également été déclenchée en février en raison du passage du cyclone Freddy.
  •  À Mayotte, 7 épisodes de Vigilance orange, dont 3 pour fortes pluies et orages..
  • Nouvelle-Calédonie : 12 épisodes de niveau orange, essentiellement pour fortes pluies et orages et 1 épisode rouge pour fortes pluies et orages. L’année 2023 a connu 8 épisodes cycloniques sur la zone de la Nouvelle-Calédonie, sans nécessiter l’activation de l’alerte cyclonique sur l’île.
  • Polynésie française : 21 épisodes de niveau orange ou rouge. La Vigilance rouge a été activée pour un épisode de vents violents sur la zone de Rapa (la plus au sud de l’archipel des Australes).
  • Saint-Pierre-et-Miquelon : 23 épisodes de Vigilance dont 20 de niveau jaune et 3 de niveau orange. L’archipel est resté à l’écart des trajectoires des cyclones post-tropicaux.

Retrouvez les bilans de la Vigilance de Météo-France ici.