Planète Grosses chaleurs prévues dans le sud de l'Espagne, comme ici à Montoro près de Cordoue en Andalousie.

GettyImages

Chaleur entre le Maroc et l'Espagne : des records menacés ?

07/07/2021

De l’air chaud qui s’est infiltré depuis quelques jours dans l’Afrique du Nord concerne pour le moment une partie du Maghreb et engendre des maximales parfois proches de 40 °C au niveau du littoral algérien et près de 50 °C dans le désert. Grâce à un flux peu puissant en basses couches et de hautes valeurs en altitude qui emprisonnent cette masse d’air, la chaleur stagne sur les régions nord-ouest de l’Afrique. Mais à partir de la fin de semaine et le début du week-end, les fortes températures risquent de glisser vers l’Espagne et le Portugal et de particulièrement affecter le sud du pays espagnol. Le record espagnol de chaleur, voire le record européen, pourrait être approché.

Une chaleur qui s’intensifie

Pour l’instant, certains thermomètres affichent des valeurs supérieures à 35 °C dans les terres de la péninsule Ibérique mais les minimales descendent encore en dessous de 20 °C ce qui laisse une atmosphère supportable.

Progressivement, les maximales vont augmenter de jour en jour et atteindre localement 40 °C d’ici vendredi dans les régions de l’Andalousie ou Castille-la-Manche. Les minimales ne descendront pas sous les 24 °C par endroits à partir de la nuit de vendredi à samedi.

Puis la journée suivante, le mercure atteindra facilement des valeurs proches de 45 °C dans les mêmes régions et un peu plus au nord dans l’Estrémadure. Cette fois-ci, la nuit de samedi à dimanche s’annonce bien moins clémente et les minimales pourraient ne pas descendre en dessous de 30 °C localement dans la moitié sud du pays.

Si samedi paraissait chaud, dimanche et lundi s’annoncent comme étant les deux journées les plus intenses de cet épisode caniculaire. Premièrement dimanche, les maximales seront exceptionnellement chaudes surtout en Andalousie où la barre des 45 °C pourrait être franchie. Lundi, les maximales seront de même amplitude mais pas forcément au même endroit ; les plus fortes températures devraient surtout concerner les côtes du sud-est de l’Espagne.

Le Maroc bien plus à découvert

Même si les températures prévues en Espagne s’annoncent particulièrement élevées, il est important de noter que le Maroc est fortement menacé par cette chaleur puisqu’il est sous l’influence d’air encore plus chaud. Suite aux 50 °C qui ont été frôlés dans le désert Algérien, il est probable que des valeurs du même ordre de grandeur touchent les alentours de Fès, ou de Marrakech dans une moindre mesure, pour le week-end suivant.

De nouveaux records absolus de température ?

En Espagne, il est probable que des records absolus de Tmax par station soient approchés notamment dans la région d’Andalousie ce week-end comme :

  • 46,6 °C record de la station de l’aéroport Séville établi le 23 juillet 1995 ;
  • 46,6 °C record de la station de Moron de la Frontera établi le 19 juillet 1967.

Le record absolu national de température maximale est de 47,3 °C, relevé à Montoro le 13 juillet 2017. Il est donc également possible que ce record soit approché d’ici dimanche où lundi dans les régions du sud et sud-est. Ce record est continental, les Canaries on un record de 47,5 °C sur l'île de Tenerife le 17 juillet 1978. Les Canaries, au large du Maroc, pourraient également voir leur record atteint.

Pour le Maroc, des maximales pourraient approcher, voire dépasser, la barre des 50 °C en ville, ce qui serait une première pour le pays. Des maximales pourraient donc approcher le record absolu de température maximale en Afrique qui s’élève à 51,3 °C (relevé à Ouargla en Algérie 05/07/2018) et plus facilement le record national du Maroc de 50,3 °C relevé le 13/07/1961 à Smara dans le Sahara Occidental.

Plus localement, la ville de Marrakech pourrait également approcher son record établi le 17/07/2012 avec une maximale de 49,6 °C. Pour Fez, le record de la station serait le plus simple à atteindre car il est de 46,4 °C.

Les températures sur la péninsule Ibérique pourraient même se rapprocher du record européen de chaleur de 48,5 °C, relevé à Catenuanuova en Sicile en Italie le 10 août 1999. Quelques records du sud de l'Europe à surveiller :

Quelques records nationaux de chaleur. © Météo-France.