Planète Grande Terre sous la pluie

Météo-France

Fortes intempéries dans le sud de la Nouvelle-Calédonie

04/05/2021

Un épisode pluvio-orageux a concerné ce mardi l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie. La conjonction d'une atmosphère instable près du sol et de conditions d'altitude favorables au renforcement des orages a été à l'origine de la formation d'un axe orageux peu mobile, qui a notamment donné des précipitations particulièrement intenses sur la pointe sud. Ces précipitations intenses ont nécessité la mise en place d’une vigilance rouge pour l’extrême sud. Cette vigilance a été levée durant la nuit (heure locale = heure de Paris + 9).

Des cumuls importants en peu de temps

À minuit (15 heures à Paris), l'axe pluvio-orageux s'éloigne vers le sud-est, et les pluies orageuses n'intéressent plus que l'île des Pins et Maré (île la plus méridionale des Loyauté). Les cours d'eau restent encore hauts et la prudence reste encore de mise sur l'ensemble du territoire cette nuit.

Sur l'épisode, les cumuls les plus importants ont été mesurés à Yate avec 466 mm, à Goro avec 418 mm et à Moue avec 225 mm (relevés provisoires) mais c’est l’intensité remarquable de ces précipitations qui est à retenir :

  • 81 mm en une heure, 159 mm en 12 heures à Moué ;
  • 49 mm en une heure, 86 mm en 6 heures à Ouégoa ;
  • 80 mm en une heure, 379 mm en 12 heures à Goro ;
  • 55 mm en une heure, 254 mm en 12 heures à Rivière Blanche ;
  • 73 mm en une heure, 425 mm en 12 heures à Yaté ;
  • 59 mm en une heure, 144 mm en 6 heures à Chepenehe ;
  • 20 à 100 mm en 12 heures sur le reste de la Grande Terre et des îles Loyauté.

L'activité électrique a été très soutenue (des milliers d'impacts ont été enregistrés) et les cellules orageuses ont provoqué de fortes rafales de vent d’ouest : 100 km/h à Goro, 75 km/h à Nouméa, 90 km/h à Bouraké.

Cumuls de pluie observés ces 24 dernières heures. © Météo-France.