Planète Niran le vendredi 5 mars 2021 à 18 h locales

Météo-France

Nouvelle-Calédonie : la menace du cyclone Niran se précise

05/03/2021

Aujourd'hui vendredi à 17 h (heure de Nouméa), le cyclone Niran ce trouvait à 740 km à l'ouest-nord-ouest de Bélep (nord de la Nouvelle-Calédonie). Le niveau 1 d'alerte cyclonique a été déclenché ce vendredi à 20 h sur l'ensemble du territoire.

Restez informé de l'évolution de la situation sur notre site Météo-France Nouvelle-Calédonie.

Situation

Le cyclone tropical intense Niran génère des vents à 185 km/h près de son centre et des rafales à 260 km/h. La pression au centre est estimée à 944 hPa. Niran se décale vers l'est sud-est à environ 45 km/h, le rapprochant de la Nouvelle-Calédonie.

Les pluies se renforcent. On a mesuré 50 à 60 mm de pluie sur l'extrême nord ces 6 dernières heures.
Sur l'extrême nord également, le vent forcit, avec des rafales à Bélep jusqu'à 80 km/h.

Évolution prévue

Au cours des prochaines 12 heures, le cyclone tropical intense Niran pourrait atteindre son pic d'intensité avec des rafales de l'ordre de 270 km/h près de son centre.

Niran se rapproche de la Nouvelle-Calédonie, et son centre devrait passer à quelques dizaines de kilomètres du nord-ouest de la Grande Terre samedi 6 mars, puis frôler le sud-ouest de la Grande Terre en fin de journée de samedi. Il sera alors cyclone tropical intense. Son intensité et sa position à ce moment-là restent toutefois soumises à incertitude. À ce stade, il n'est pas complètement exclu que le centre du cyclone, avec les vents les plus forts à proximité de l’œil, touche la Grande Terre.

En conséquence, le temps se dégrade progressivement à partir de la nuit de vendredi à samedi, avec des conditions météorologiques dangereuses :

  • fortes pluies: elles sont attendues dès la nuit de vendredi à samedi, puis samedi et la nuit suivante. Des inondations sont probables, sur l'ensemble de la Grande Terre ;
  • vent très violent et destructeur, samedi et la nuit suivante : de très fortes rafales de vent, temporairement de secteur ouest, de l'ordre de 200 km/h sont à craindre sur les régions les plus proches de Niran. De fortes rafales se produisent également dans les vallées de la côte est. Les Loyauté sont plus éloignées du phénomène mais les rafales peuvent atteindre 120 km/h ;
  • mer dangereuse : une marée de tempête avec de très fortes vagues, pouvant localement dépasser 6 m, est attendue sur le littoral de l'ensemble du territoire samedi et la nuit suivante ;
  • le risque de submersion marine est fort sur les zones basses du littoral, en particulier sur la façade ouest. Il est renforcé au moment de la marée haute prévue à 13 h samedi, puis à 2 h 30 dimanche matin.

Trajectoire prévue. © Météo-France.