Infos climat Automne à Paris

Météo-France

Novembre 2020 : un mois extrêmement doux, sec et ensoleillé

04/12/2020

Ce mois de novembre se caractérise par un important déficit de précipitations, une température moyenne au-dessus des normales et un ensoleillement généreux.

Des conditions anticycloniques ont dominé sur la France une grande partie du mois avec pour conséquence un fort déficit de précipitations. Ainsi novembre 2020 a été un des trois mois de novembre les moins arrosés sur la période 1959-2020. Il se caractérise également par des conditions inhabituelles en termes d’ensoleillement et de température avec un soleil très généreux sur la plupart des régions et une ambiance remarquablement douce.

Les températures

Les températures ont été souvent 2 à 4 °C au-dessus des normales, hormis lors de refroidissements plus fréquents en seconde partie de mois. Des records mensuels ont été battus les 1er et 2, notamment sur le quart nord-est du pays. Plusieurs pics de douceur se sont succédé jusqu’au 19 avec des maximales particulièrement douces pour la saison, dépassant parfois 20 °C. La température maximale moyenne de 14,8 °C sur le mois s’est ainsi classée au second rang des maximales les plus chaudes derrière les 15,3 °C enregistrés en novembre 2015. La température moyenne de 10,5 °C sur la France et sur le mois a été supérieure à la normale* de 2,0 °C, plaçant ce mois de novembre au 8e rang des mois de novembre les plus chauds depuis le début du XXe siècle.

Évolution des températures minimales et maximales en France par rapport à la normale quotidienne. © Météo-france.

Écart à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 de la température moyenne en France, en novembre 2020. © Météo-France.

Les précipitations

Les épisodes pluvieux ont été très rares et généralement peu actifs hormis lors de deux épisodes méditerranéens le 7 sur les Cévennes et la Provence et du 27 au 28 sur le Roussillon et la Corse. La pluviométrie a été déficitaire de 50 à 80 % sur la majeure partie du pays. Le déficit a même dépassé par endroits 80 %. Les cumuls de pluie ont été plus proches de la normale sur l’est de la Corse et le Roussillon, voire ponctuellement excédentaires de plus de 30 % sur les Pyrénées-Orientales et les Bouches-du-Rhône. En moyenne sur le pays et sur le mois, le déficit* a été supérieur à 60 %. Ce mois de novembre, sans atteindre le record de 1978 où le déficit avait dépassé 80 %, a été comparable à novembre 1981 et figure ainsi parmi les trois mois de novembre les plus secs de 1959 à 2020 (voir le graphe ci-dessous).

Rapport à la normale 1981-2010 du cumul mensuel de précipitations sur la France. © Météo-France.

Cumul mensuel des précipitations en France, novembre 2020. © Météo-France.

Rapport à la moyenne mensuelle de référence 1981-2010 des cumuls de précipitations en France en novembre 2020. © Météo-France.

L’ensoleillement

L’ensoleillement, excédentaire** de plus de 20 % sur la majeure partie de l’Hexagone, a été plus conforme à la normale sur l’ouest des Hauts-de-France, le pourtour méditerranéen et la Corse, voire localement déficitaire comme à Abbeville (Somme) avec seulement 52 heures de soleil. De la Nouvelle-Aquitaine et des Pays de la Loire au nord d’Auvergne - Rhône-Alpes et au Grand-Est, l’excédent a dépassé 70 % et même atteint localement plus de deux fois la normale sur le quart nord-est. En moyenne sur la France, novembre 2020 fait partie des mois de novembre les plus ensoleillés*** à l’instar de novembre 1978, 1988 et 1989.De nombreux records mensuels sur la période 1991-2020 ont été battus (voir le tableau ci-dessous).

Quelques records mensuels d’ensoleillement sur la période 1991-2020 parmi les nombreux records enregistrés :

Station (département)

Durée d’insolation

Rapport à la normale

Charleville-Mézières (Ardennes)

89 heures

196 %

Paris-Montsouris

118 heures

175 %

Colmar (Haut-Rhin)

119 heures

169 %

Lyon (Rhône)

126 heures

166 %

Le Mans (Sarthe)

128 heures

180 %

Langres (Haute-Marne)

132 heures

217 %

Luxeuil (Haute-Saône)

134 heures

200 %

Nevers (Nièvre)

144 heures

220 %

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme)

145 heures

172 %

Nantes (Loire-Atlantique)

156 heures

182 %

Poitiers (Vienne)

162 heures

196 %

Pau (Pyrénées-Atlantiques)

170 heures

163 %

Auch (Gers)

172 heures

183 %

Bordeaux (Gironde)

173 heures

183 %

Rapport à la moyenne mensuelle de référence 1991-2010 de la durée d’ensoleillement en France en novembre 2020. © Météo-France.

*Moyenne sur la période 1981-2010.
**Moyenne sur la période 1991-2010.
***Indicateur d’ensoleillement sur la période 1931-2020.