Planète La banquise arctique diminue

GettyImages

Arctique : la banquise à son niveau le plus bas pour une mi-octobre

16/10/2020

Après avoir atteint en septembre le minimum annuel le 2e plus bas depuis le début des mesures derrière le record de 2012, l'étendue de la banquise arctique est la plus basse jamais observée un 14 octobre.

Une année « chaude » pour l’Arctique

À la mi-septembre, l’extension de la glace de mer avait déjà atteint son deuxième niveau le plus bas après 2012, depuis le début des mesures par satellite en 1979. Depuis de longs mois, les eaux de l’océan Arctique sont en effet anormalement « chaudes », à cause de températures largement au-dessus des normales, surtout le long du littoral russe. Cela retarde de manière importante la formation de la banquise en ce début de saison froide. Au 14 octobre, l’étendue de la banquise arctique n’a atteint que 4 974 million de km², nouveau record pour une mi-octobre, sous les niveaux de 2012 et 2019, avec seulement 60% de la médiane 1981-2010. En 2012, l’année du record d’extension annuel, à cette date on avait 5 064 millions de km² et 5 137 l’an passé.

Extension de la banquise arctique selon la date et l'année. © NSIDC.