Questions Ours polaire

Getty Images

Quelle est la différence entre la banquise et la calotte glaciaire ?

05/03/2020

Il ne faut pas confondre la banquise, également appelée glace de mer, avec les calottes glaciaires qui recouvrent en grande partie le Groenland et le continent Antarctique.

Définitions

• Calotte glaciaire : c'est un glacier d'eau douce très étendu, qui recouvre 98 % du continent antarctique. Sa surface totale est d'environ 14 millions de km², et son épaisseur maximale est de 5000 m. La calotte glaciaire (jusqu'à 3000 m d’épaisseur) recouvre en grande partie le Groenland et le continent Antarctique. Ces calottes se sont formées par accumulation de neige sur de très longues périodes et s’apparentent en quelque sorte à des glaciers géants de glace non salée.

• Banquise : couche de glace (au maximum quelques mètres d’épaisseur) formée à la surface de la mer par congélation d'eau salée. Elle se forme pendant l’hiver polaire par congélation de l’eau de mer si la température le l’eau salée est inférieure à -1,8 °C. Son contenu en sel varie de moins d’1 g/kg de glace à environ 10 g/kg de glace. Par comparaison, la salinité de l’eau de mer est d’environ 35 g/kg. En hiver, la banquise entourant l'Antarctique recouvre jusqu'à 20 millions de km² d'océan. En été, elle disparaît presque complètement.

D’autres termes utilisés aux pôles

• Ice shelf (plate-forme de glace) : prolongement marin de la calotte glaciaire antarctique ou d'un glacier s'écoulant en direction de la mer. Elle se forme là où un glacier rejoint la surface océanique et flotte sur la mer. Son épaisseur est comprise entre 100 et 1000 m.

• Iceberg : morceau de glace (eau douce) dérivant sur la mer. Détachés des glaciers atteignant la mer ou des ice shelves, leur partie émergée représente 10 % seulement de leur volume total. Les icebergs antarctiques peuvent être de très grandes dimensions : en 2000, un iceberg de 11 000 km² – plus grand que la Corse – s'est détaché de la plate-forme de Ross !

• Polynie : zone libre de glace au milieu de la banquise. Les polynies se forment notamment lorsque des vents forts soufflant depuis le continent chassent la glace des côtes, ou à des endroits où des courants océaniques chauds empêchent la glace de se former. Elles sont de formes et de tailles variables. La plus grande polynie jamais observée (en mer de Weddell) s'est formée chaque hiver entre 1974 à 1976 et avait une surface de 300 000 km² !
 

Les glaces de l'Antarctique @ Météo-France