Infos climat Froid en France

GettyImages

Peut-on dire que la France connaît actuellement une vague de froid ?

06/01/2021

Après une année 2020 record en terme de chaleur en France, le pays connaît, depuis plusieurs jours maintenant, une ambiance nettement plus hivernale. Mais peut-on parler de « vague de froid » ?

Explications

À chaque épisode météorologique remarquable, des superlatifs sont souvent utilisées, et malheureusement pas forcément à bon escient.

Premier état de fait, nous nous rapprochons de la période la plus froide de l’année (entre mi-janvier et début février).
Depuis Noël, les températures sont quasi constamment sous les valeurs de saison et certaines régions ont même connu des conditions particulièrement agitées, avec de grandes quantités de neige, notamment le Massif central.
Néanmoins, chaque jour, les gelées étaient faibles et localisées, et les températures maximales étaient positives en plaine.

Compte tenu de la situation qui s’est installée sur le pays depuis plusieurs jours, dominée par la présence d’air froid en altitude, ces températures, basses pour la saison, auraient d’ailleurs été encore plus froides si les chutes de neige avaient été abondantes et les sols enneigés.
Mais à part quelques sols blanchis localement (Pays de la Loire, intérieur de la Bretagne, nord de la Seine ou arrière pays provençal notamment), les chutes de neige ont été faibles et sporadiques.

La France a déjà connu des vagues de froid historiques, la référence étant janvier 1985 (3 au 17 janvier).
La vague de froid de janvier 1987 (8 au 23 janvier) est aussi mémorable.

Comment définit-on une vague de froid ?

Selon les services climatologiques de Météo-France, pour définir une vague de froid, il faut une valeur moyenne de l'indicateur thermique au moins inférieure à  -2 °C au cœur de la période.
À titre de comparaison, la température moyenne de l’indicateur thermique national au cœur de la vague de froid de janvier 1985 était comprise entre -10 °C et -9,5 °C (les 8 et 16 janvier), alors qu’elle est voisine de +2 °C (les 2 et 4 janvier) cette année.

En janvier 1987, la moyenne de l’indicateur thermique national était de -9 °C le 12.
Plus récemment, la France a connu aussi une vague de froid en 2012 (entre le 1er février et le 13 février).  Cette vague de froid avait d’ailleurs tiré son origine d’un réchauffement stratosphérique soudain.

Réchauffement stratosphérique soudain et vortex polaire

Et ce début 2021 ?

Cette période fraîche que nous connaissons actuellement contraste avec la douceur qui avait régné sur l’Hexagone avant Noël (entre le 11 et le 24 décembre), les températures affichaient alors parfois plus de 7 degrés de plus que la normale saisonnière. Et c’est peut-être une des raisons qui donne le sentiment que nous vivons « une vague de froid ».