Infos climat L'hiver a commencé à étendre son manteau blanc à basse altitude ce week-end.

Infoclimat / Elliot17

Premier épisode de neige jusqu'en plaine

29/11/2021

Le premier épisode hivernal de la saison a eu lieu lors de ce dernier week-end de novembre et se poursuit encore ce lundi. La neige est tombée jusqu’en plaine dans le Nord, le Nord-Est et le Centre-Est. L’épisode a donné d’importantes quantités de neige dès la moyenne montagne, en particulier sur les Pyrénées. Il sera suivi d'un léger redoux temporaire avant une succession de nouvelles perturbations neigeuses d'ici la fin de semaine.

Une descente d’air froid d’origine polaire

Vendredi, une perturbation associée à la dépression Arwen, qui a touché le Royaume-Uni avec des vents violents, s’est enfoncée par la Manche. Dans un flux s’orientant au nord, cette perturbation s’est enfoncée sur le pays dans la nuit, donnant de la neige dans les plaines du Nord-Est et un manteau neigeux sur tous les massifs de l’Hexagone.

Samedi, avec un vaste thalweg (axe dépressionnaire en altitude associé à de l’air froid) s’est enfoncé sur le pays, rendant la masse d’air instable. Des averses se sont organisées autour d’une petite dépression s’enfonçant sur le nord du pays. Ces averses sont tombées sous forme de neige, de l’intérieur des Hauts-de-France à l’est de l’Ile-de-France, le matin. Ce front secondaire a ensuite gagné le Nord-Est et le Massif central sous forme de neige . De nouvelles averses ont suivi jusque dans la nuit dans le flux de nord, neigeuses dans les plaines du Nord-Est, et sur tous les massifs, avec un effet de blocage sur les Pyrénées.

Dimanche, l’axe dépressionnaire s’est décalé progressivement vers l’Europe centrale, et les averses à caractère hivernal étaient encore fréquentes sur une moitié est, mais aussi sur les Pyrénées.

Plus d’un mètre de neige dans les Pyrénées

Par effet de blocage, les cumuls de neige fraîche ont été très importants sur les Pyrénées.

En Haute-Bigorre, la couche de neige a atteint 110 cm à la Mongie (1 775 m) , soit près de 90 cm de neige fraîche, 20 cm à Cauterets (1 525 m), soit 1 mètre de neige fraîche.

On a relevé 153 cm à la station du Lac d’Ardiden située à 2 445 m d’altitude, avec 110 cm de neige fraîche.

Dans le sud de la Haute-Garonne, à 618 m on mesure 23 cm à Luchon.

Ainsi, la partie ouest de la chaîne est passée d’un enneigement déficitaire à un enneigement excédentaire en ce début de saison hivernale.

Sur l’est de la chaîne les cumuls étaient moins importants. À Targassonne (1 600 m), la couche de neige a atteint 20 cm, avec 15 cm de neige fraîche.

Hauteur de neige à la station Nivose de Lac-Ariden à 2445 m dans les Pyrénées. © Météo-France

D’importants cumuls de neige en moyenne montagne

Sur les autres massifs, les accumulations sont également notables pour une fin novembre.
Dans le Massif central, dans le parc du Livradois-Forez, on relevait ce lundi matin 63 cm de neige fraîche à Saint-Anthème (1 263 m), et 38 cm à Saint-Germain-l’Herm (1 070 m) dans le parc du Livradois-Forez, 50 cm à la station de Superbesse à 1 287 mètres d’altitude, dans le Puy-de-Dôme. 
Dans le Cantal et en Haute-Loire moins exposés,  la couche de neige a atteint  23 cm à Marcenat (1 075m) et 20 cm à Fix Saint-Geneys (1 102 m).

Dans les Vosges, on relève 10-20 cm vers 500-600 mètres d’altitude, 15 à 30 cm dès 800 mètres et   30 à 50 cm sur les crêtes. La couche de neige atteint 47 cm au ballon d’Alsace à 1 153 mètres.
Dans le Jura, les cumuls sont un peu en dessous, avec 10  à 25 cm  vers 800 mètres selon le versant, 20 à 35 cm vers 1 300 mètres. On mesure 32 cm à La Pesse (1 133 mètres) dans le sud du Jura.

Côté Alpes, on relève jusqu’à 70 cm, sur les pré-Alpes, bien exposées au flux de nord-nord-ouest, avec 70 cm au col du Rousset dans la Drôme (1 400 m), 74 cm au col de Porte (Isère, 1 325 m),  55 cm à Villard-de-Lans (Isère, 1027 m). 
Il est tombé 24 cm au col de la Rossatière (Isère, 568 m).
Sur les stations plus en hauteur, mais moins exposées, la couche de neige fraîche atteint, 52 cm à Chamrousse  (1730 m), 33 cm à l’Alpe-d’Huez (1 860 m).
En Savoie, on peut observer 3 à 10 cm localement dès 500 m d'altitude. 
Vers 1 500 mètres, la couche de neige fraîche atteint une quarantaine de cm à Flaine et au Plenay, en Haute-Savoie.

Hauteur de neige à la station Nivose du Col de Porte à 1325 m dans les Alpes. © Météo-France

Un redoux temporaire avant une succession de perturbations hivernales

Dès demain mardi, les pressions vont gonfler par l’ouest, et la masse d’air va se radoucir nettement. Les petites gelées seront toutefois encore fréquentes le matin. Une perturbation qui glisse sur le nord de la France pourra encore apporter quelques centimètres de neige dès 400 mètres avec  des précipitations plus durables entre les Vosges et le nord du Jura.
Ce redoux sera de courte durée car dès mercredi un front froid assez actif devrait s’enfoncer sur le pays, suivi dans une masse d’air plus frais, d’averses plus fréquentes sur la Manche.
Jeudi, on devrait encore observer des averses sur la majeure partie du pays, épargnant seulement le pourtour méditerranéen, parfois à caractère hivernal, notamment sur la partie est.
Une nouvelle perturbation devrait balayer l’Hexagone entre vendredi et samedi, en donnant de la neige en bonnes quantités dans la nuit dans les plaines du Nord-Est.
Dimanche, la perturbation pourrait s’attarder sur le flanc est avec encore de la neige, et le temps devrait rester souvent instable ailleurs, avec des averses de neige sur les massifs ou encore les plaines du Nord-Est. Le pourtour méditerranéen devait retrouver le soleil.