Planète Batsirai vu par le satellite Suomi le 2 février 2022 à 1002 UTC.

Météo-France

Batsirai : alerte rouge à La Réunion

02/02/2022

Le cyclone tropical dangereux Batsirai, qui circule depuis quelques jours dans l’océan Indien, va passer au large de La Réunion entre ce mercredi soir et demain matin. Le cœur du cyclone devrait rester à l’écart de l’île, à environ 120 à 200 km des côtes nord réunionnaises compte tenu de l’incertitude sur sa trajectoire.

Déjà en alerte orange cyclonique depuis ce matin, l’île de La Réunion a été placée en alerte rouge cyclonique ce soir à 19 h 00 heure locale (16 h 00, heure de Paris).

Suivre l'évolution de Batsirai sur notre site Météo-France La Réunion.

Situation actuelle

Batsirai est actuellement à 250 km au nord-est de Saint-Denis et environ 160 km au nord-ouest de Port-Louis (île Maurice). Les conditions sont déjà très perturbées sur La Réunion, avec des fortes pluies observées par endroits (370 mm en 24 heures à Bellecombe, plus de 400 mm en 24 heures à Grand Coude). En se rapprochant de La Réunion, les pluies et le vent vont encore s’intensifier.

Ce cyclone tropical intense continue de s’intensifier et se déplace vers l’ouest à une vitesse de 19 km/h. L’œil devrait glisser au nord de La Réunion mercredi soir et en cours de nuit suivante à une distance qui reste à préciser (compte tenu de l'incertitude sur la position du système la distance devrait se situer entre 120 et 200 km).
En fin de semaine, il devrait se rapprocher des côtes orientales de Madagascar, potentiellement encore à un stade dangereux de cyclone tropical intense, mais la zone d'impact éventuel et la chronologie de son arrivée restent encore très incertaines.

Trajectoire prévue de Batsirai. © Météo-France.

Impacts sur l'île de La Réunion

L'ampleur de la dégradation des conditions, qui a démarré mardi soir pour La Réunion, dépendra de la trajectoire finale de Batsirai. Si le scénario actuel se maintient, les conditions extrêmes régnant au cœur du système ne devraient pas concerner l’île. À La Réunion, on aura entre mercredi soir et jeudi matin de fortes pluies (cumul de l’ordre de 800 mm, voire éventuellement plus de 1 000 mm sur le Volcan), surtout sur le relief, et de fortes rafales de vent pouvant localement dépasser les 120 km/h sur le littoral, plus de 150 km/h dans les Hauts. Dans le scénario le plus défavorable, les rafales pourraient souffler à plus de 150 km/h sur les côtes et plus de 180 km/h sur le relief.

La houle de nord-est générée par Batsirai continue de s'amplifier. Avec la progression du système, la houle tournera au secteur nord en fin de nuit et début de matinée de jeudi. La houle de nord associée à Batsirai atteint les 5 à 6 mètres avec une mer totale comprise entre 6 et 8 mètres . Les vagues maximales pourront alors atteindre les 10 à 12 mètres.

Les zones les plus impactées seront dans un premier temps le littoral est et nord de Saint-Joseph à la Pointe des Galets et s'étendant à la zone nord-ouest et ouest en seconde partie de nuit.

Le littoral entre la Pointe des Galets et Cap Chevron (en passant par Champ Borne et la Pointe de la Table) est d’ores et déjà placé en vigilance renforcée.