Vent Les cyclones Irma et José et Katia le 7 septembre 2017

Météo-France

Comment nomme-t-on les cyclones ?

11/05/2021

lors que la saison cyclonique va commencer au 1er juin dans l’Atlantique Nord, nous savons déjà que les premiers phénomènes vont s’appeler Ana, puis Bill et Claudette. Comment ces noms sont-ils choisis ? Que fait-on si le nombre de phénomènes nommés pendant la saison dépassent le nombre de noms contenus sur la liste ?

Qui choisit les noms des cyclones ?

L’Organisation mondiale de la météorologie (OMM) tient à jour des listes alphabétiques de noms qui sont utilisées pour chaque bassin cyclonique par rotation. Lorsqu’un cyclone est particulièrement dévastateur et meurtrier, son nom est retiré de la liste et remplacé par un nouveau. Pour le bassin Atlantique Nord, qui comprend notamment les Antilles, six listes sont utilisées à tour de rôle. La liste prévue pour 2021 sera donc à nouveau utilisée en 2027.

Dans chaque liste seules 21 lettres de l’alphabet sont utilisées. Il est en effet trop difficile de trouver assez de noms commençant par Q, U, X, Y ou Z. Pour des raisons de sécurité, les noms doivent être instantanément reconnaissables. En outre, les noms anglais, français et espagnols figurent à parts égales sur les listes afin de tenir compte de la diversité linguistique de la zone sur laquelle déferlent les tempêtes de l'Atlantique et des Caraïbes. Dans le passé les listes ne contenaient que des noms féminins. Depuis 1979, ils alternent avec des noms masculins, dans le respect de l’équilibre entre les sexes et les sensibilités sociétales.

Voici la liste des noms retenus pour 2021 dans l’Atlantique Nord :

  • Ana
  • Bill
  • Claudette
  • Danny
  • Elsa
  • Fred
  • Grace
  • Henri
  • Ida
  • Julian
  • Kate
  • Larry
  • Mindy
  • Nicholas
  • Odette
  • Peter
  • Rose
  • Sam
  • Teresa
  • Victor
  • Wanda

Après 2020, une saison record en Atlantique, nouvelle règle quand la liste est épuisée

La saison 2020 s’est achevée mi-novembre avec l’ouragan Iota, 30e phénomène cyclonique nommé dans l’Atlantique Nord, avec 13 ouragans dont 6 majeurs . Jamais depuis le début des relevés une saison dans ce bassin n’avait compté autant de phénomènes nommés.

Comme en 2005 la liste de noms de la saison a donc été épuisée et on a alors utilisé la règle établie de prendre les lettres de l’alphabet grec (Alpha, Beta, Gamma, Delta, Epsilon, Zeta, Eta, Theta, Iota,…). Mais ce choix a semblé peu judicieux, les noms de l’alphabet grec ayant des consonances proches pouvant prêter à confusion. L’OMM a donc décidé à partir de cette année d’abandonner cette méthode et de créer plutôt une liste complémentaire de 21 noms qui seront utilisés en cas de besoin pour les saisons à venir.

Voici la liste complémentaire pour l’Atlantique Nord des noms retenus si le nombre de phénomènes nommés dépassent les 21 sur une saison :

  • Adria 
  • Braylen 
  • Caridad
  • Deshawn 
  • Emery 
  • Foster 
  • Gemma 
  • Heath 
  • Isla 
  • Jacobus 
  • Kenzie 
  • Lucio
  • Makayla 
  • Nolan 
  • Orlanda 
  • Pax 
  • Ronin 
  • Sophie
  • Tayshaun 
  • Viviana 
  • Will 

Les noms associés à des cyclones dévastateurs retirés

Bien ces listes sont établies par zone et sont tournantes, quand un ouragan fait trop de dégâts et de victimes, son nom est retiré de la liste annuelle. Ainsi les plus mémorables comme Mitch, Andrew, et Katerina ne pourront plus être utilisés. Cette année, suite à la saison exceptionnelle de 2020, l’OMM a encore retiré Dorian, Laura, Iota et Eta. Ainsi, depuis 40 ans, ce sont 93 noms qui ont été enlevés.