Planète Image d'illustration. Fortes pluies à New York.

GettyImages

Henri : New York sous les eaux

23/08/2021

Henri, 8e phénomène cyclonique de la saison, a touché terre dimanche 22 août 2021 sur la côte est des États-Unis, sur le littoral de Rhode-Island. Il avait alors été rétrogradé en tempête tropicale. Il a donné des pluies très intenses, notamment sur la ville de New York.

Une trajectoire peu commune

Formée au milieu de l’Atlantique nord, la tempête tropicale Henri avait pris une trajectoire plus nord, évitant l’arc antillais et remontant au large des côtes américaines. Vendredi, Henri était passé au stade de cyclone, continuant sa course vers le nord. Il était repassé en tempête tropicale samedi.

Image satellite le 21 août 2021 à 9 UTC. Henri remonte le long des côtes américaines. © Météo-France.

113 mm à New York en 24 heures

Des bandes pluvio-orageuses à l’avant du système ont touché la ville de New York la nuit de samedi à dimanche, puis se sont décalées dimanche vers le New Jersey, provoquant de nombreuses inondations.

Sous ces bandes pluvio-orageuses il est tombé entre 100 et 160 mm de pluie. En seulement 1 heure, entre 11 h et 12 h dimanche, on a relevé 49 mm de pluie à Central Park. C’est un record en 1 heure depuis le début des mesures. Dimanche a été la journée la plus pluvieuse depuis 2014 avec 113 mm en 24 heures.

Dans le New Jersey, à Jamesburg, on a relevé un cumul de 212 mm en 36 heures.

Lorsque Henri a touché terre, on a mesuré au plus près de la tempête des rafales de l’ordre de 100 à 120 km/h et des vagues de 6 m. La rafale de vent la plus forte a été mesurée à Point Judith dans l’été de Rhode Island, avec 113 km/h.

Un air de Sandy

On se rappelle de l'ex-ouragan Sandy qui avait dévasté la région en 2012. Il avait été rétrogradé en tempête extra-tropicale et n’avait donc plus les caractéristiques thermiques et dynamiques d'un cyclone avant son arrivée. Cependant, les phénomènes liés, particulièrement le vent et les surcotes, étaient nettement plus violents : en son centre, Sandy pointait à 946 hPa avec des surcotes de 4 m, alors que la pression était de 987 hPa pour Henri avec des surcotes de 1,5 m à 2 m au plus.
La dernière tempête tropicale dans la région était Béryl en 2006.
Le dernier ouragan était Bob en 1991 (catégorie 2 sur l’échelle de Saffir-Simpson).