Évènements Illustration canicule - © Getty /rsndetren

Météo-France

Été 2019 deux canicules exceptionnelles

05/03/2020

L'été 2019 a été marqué par deux vagues de chaleur assez courtes (6 jours) mais d'une intensité record pour un mois de juin pour la première et record tous mois confondus ex æquo avec celle d'août 2003 pour la seconde.

46 °C en France !

Le nouveau record absolu de chaleur national  a été battu lors de la canicule de juin. Le mercure a en effet atteint 46 °C  à Vérargues (Hérault) le 28 juin 2019 : c'est la température la plus élevée jamais mesurée en France.  De nombreux records absolus tous mois confondus sont tombés avec souvent plus de 40 °C sur le Sud-Est en juin et sur le nord du pays en juillet.
Fin juin, la vigilance rouge canicule a été utilisée pour la première fois depuis sa création en 2004. 

Record absolu de chaleur en France

Vague de chaleur du 25 au 30 juin 2019

Du 25 au 30 juin, une vague de chaleur d'une intensité exceptionnelle pour un mois de juin s'est installée sur la quasi-totalité du pays.

Des records absolus tous mois confondus de températures, tant pour les minimales que pour les maximales, ont été enregistrés en plaine et en montagne.

Journée la plus chaude pour un mois de juin

À l'échelle de la France, le 27 juin a été la journée la plus chaude enregistrée pour un mois de juin sur la période 1900-2019 avec une température moyenne de 27,9 °C (soit 8,6 °C au-dessus de la normale).

Record absolu de chaleur en France

Le 28 juin, les températures maximales ont souvent atteint 42 à 44 °C sur l'Hérault, le Gard, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône et plus localement sur le Var et les Pyrénées-Orientales. On a enregistré jusqu'à 45,9 °C à Gallargues-le-Montueux (Gard) et 46,0 °C à Vérargues (Hérault), nouveau record absolu de température maximale en France métropolitaine, battant les 44,1 °C relevés le 12 août 2003 dans le Gard.

La température maximale moyenne de 38,2 °C sur le Sud-Est, record pour un mois de juin, a été proche de la valeur moyenne maximale enregistrée lors de la vague de chaleur historique de 2003 (38,4 °C le 5 août 2003).

Cette vague de chaleur s'est poursuivie sur le Sud-Est jusqu'au 9 juillet...

Vague de chaleur du 21 au 26 juillet 2019

Une nouvelle vague de chaleur d'une intensité exceptionnelle s'est installée sur l'Hexagone du 21 au 26 juillet. Comme la précédente, elle a été relativement courte (6 jours) mais s'est distinguée par une intensité exceptionnelle équivalente à la canicule d'août 2003.

Journée la plus chaude en France

Avec une température moyenne de 29,4 °C sur le pays, le 25 juillet a été la journée la plus chaude enregistrée en France, ex æquo avec le 5 août 2003.

De même, avec une moyenne de 21,4 °C, la nuit du 24 au 25 a été la plus chaude observée en France depuis le début des mesures devant le 14 août 2003 avec une moyenne de 21,3 °C.

Des records absolus tous mois confondus ont été battus tant pour les minimales que pour les maximales, notamment sur la moitié nord du pays et plus localement sur le Sud-Ouest. Sur le nord de la France, le mercure a dépassé 40 °C souvent pour la première fois depuis le début des mesures, voire localement 43 °C le 25.