A la une Différence entre la température du globe en 2021 et la moyenne 1991-2020.

Copernicus Climate Change Service/ECMWF

Les 7 dernières années sont les plus chaudes à l’échelle du globe

17/01/2022

Le service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S), auquel contribue Météo-France, a annoncé que l’année 2021 a rejoint le top 5 des années les plus chaudes dans le monde depuis le début des enregistrements fiables des données météorologiques (environ 1850). Les sept dernières années ont globalement été les sept plus chaudes jamais enregistrées sur le globe, avec une nette marge. En Europe, même si 2021 ne rentre pas dans le top 10, l’été 2021 a été le plus chaud jamais enregistré.

Dans le monde

  • À l'échelle mondiale, 2021 a été la cinquième année la plus chaude jamais enregistrée, mais seulement marginalement plus chaude 2015 et 2018, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S).
  • La température annuelle moyenne a été supérieure de 0,3 °C à la période de référence 1991-2020 et de 1,1 à 1,2 °C au niveau préindustriel de 1850-1900.
  • Les températures des 30 dernières années (1991-2020) sont proches de 0,9 °C au-dessus du niveau préindustriel.
  • Les agences américaines de la NOAA et de la NASAGISS ont récemment publié leurs bilans climatiques annuels : ils s'accordent pour placer l'année 2021 au 6e rang des plus chaudes à l'échelle mondiale.
  • Les sept dernières années ont été les années les plus chaudes jamais enregistrées sur le globe, et ce, avec une nette marge, d'après toutes les agences.

Moyennes annuelles de la température de l'air à l'échelle mondiale à une hauteur de deux mètres, évolution estimée depuis la période préindustrielle (axe de gauche) et par rapport à la période 1991- 2020 (axe de droite). © Copernicus Climate Change Service/ECMWF

L'été européen 2021 le plus chaud jamais enregistré

  • Pour l'ensemble de l'année 2021, l'Europe n'a dépassé que de 0,1 °C la moyenne 1991-2020, ce qui la place en dehors des dix années les plus chaudes.
  • Les dix années les plus chaudes pour l'Europe ont toutes eu lieu depuis 2000, les sept années les plus chaudes se situant entre 2014 et 2020.
  • L'été européen 2021 a été le plus chaud jamais enregistré, bien que proche des précédents étés les plus chauds en 2010 et 2018.

2021 pourtant marquée par La Niña

L'année 2021 a été marquée par des conditions La Niña dans le Pacifique. Outre le refroidissement immédiat dans le Pacifique, La Niña peut avoir des effets considérables sur la circulation mondiale et les conditions météorologiques. Cette perturbation a tendance à être associée à une période prolongée de températures moyennes mondiales quelque peu réduites, qui peuvent durer des mois au-delà du sommet de La Niña dans le Pacifique. 

Les années 2016 et 2020 restent, pratiquement ex-aequo, les plus chaudes à l'échelle du globe. 2020 était pourtant une année marquée par des conditions La Niña. Un puissant phénomène El Niño était quant à lui observé sur 2015-2016.