Planète Neige et froid prévus à Hambourg la semaine prochaine

GettyImages

L’Europe théâtre d’un combat de masses d’air

03/02/2021

Le régime NAO– (voir encadré en fin d’article) qui s’est établi depuis la dernière décade de janvier rend la prévisibilité sur notre pays difficile car une fluctuation de quelques centaines de kilomètres sur la limite entre air froid et air chaud peut avoir des conséquences majeures sur le temps sensible.

Des prévisions de températures délicates selon la masse d’air victorieuse

En ce moment, l’air froid est provisoirement rejeté vers des latitudes plus septentrionales mais la limite va de nouveau descendre vers le sud en fin de semaine. 

Après un pic de douceur observé entre mardi et mercredi, les températures vont revenir à des valeurs de saison pour dimanche tandis que, un peu plus au nord que la France, un front neigeux actif va concerner un axe allant du nord de l’Allemagne et des Pays-Bas au centre de l’Angleterre.  

Dimanche à la mi-journée, 15 degrés d’écart sont prévus entre Strasbourg et Hambourg, deux villes séparées d’à peine 600 kilomètres. Cette situation contrastée va persister pour les premiers jours de la semaine prochaine (de lundi à mercredi) avec un air froid toujours en embuscade au nord immédiat de la France, la zone de conflit pouvant de nouveau s’accompagner de chutes de neige. Le risque de neige en plaine pour la France semble assez marginal mais n’est pas exclu au nord de la Seine.

Températures prévues le mardi 9 février à 13 heures (en teintes de bleu/mauve, les valeurs inférieures à -8 °C, en teintes vert/jaune, celles supérieures à +8 °C) avec isobares et flèches de vent. © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.

Épaisseur de neige au sol supérieure à 10 cm (en blanc) prévue le mardi 9 février 2021. © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France.

Régime NAO- : explications

Sous régime NAO- (i.e. North Atlantic Oscillation), les pressions sont plus élevées que de coutume sur le nord du continent et sur l’Atlantique nord, plus basses sur le sud : des conditions froides en flux continental d’est sont favorisées au nord de l’Europe tandis que les dépressions prennent la direction du bassin méditerranéen avec un temps plus doux et plus humide.