Planète Déjà 45 °C relevés à Salem, capitale de l'Oregon

GettyImages

Vague de chaleur historique sur l’ouest de l’Amérique du Nord

28/06/2021

Une vague de chaleur sans précédent, d’une ampleur exceptionnelle touche actuellement l’ouest du continent nord-américain, entre États-Unis et Canada. De nombreux records ont déjà été battus dont le record absolu du Canada, alors que l’épisode caniculaire ne fait que commencer et n’a pas encore atteint son pic.

Nouveau record absolu national au Canada

Depuis le début des relevés, il n’avait jamais fait aussi chaud au Canada. Le record national du Canada, tous mois confondus, a été largement battu ce dimanche 27 juin 2021, où une incroyable température de 46,6 °C a été mesurée à Lytton en Colombie-Britannique. Le précédent record national de 45,0 °C avait été établi le 5 juillet 1937, sur deux stations à Yellow Grass et Midale, dans la province de la Saskatchewan.

C’est également la première fois qu’on relève une température aussi élevée sur la Terre, au-delà du parallèle 50° N. L’ancien record était aussi détenu par Lytton (située à 50,2° N de latitude), et partagé avec Lillooet, dans la même province de la Colombie-Britannique, avec 44,4 °C les 16 et 17 juillet 1941.

D’autres records absolus

Plusieurs stations ont battu leurs records absolus ce dimanche 27 juin 2021, du côté du Canada ou des États-Unis.

Records absolus sur les stations du Canada

Station

Province

Record absolu

Ancien record absolu

Année

Fort St John

Colombie- Britannique

35,1°C

33,6°C

09/08/1981

Prince George

Colombie- Britannique

36,4°C

36,0°C

29/05/1983

Kamloops

Colombie- Britannique

44,0°C

40,6°C

31/07/1971

Abbotsford

Colombie- Britannique

41,5°C

38,0°C

29/07/2009

Victoria

Colombie- Britannique

37,7°C

36,3°C

11/07/2007

Grande Prairie

Alberta

36,1°C

35,6°C

22/07/2006

Jasper

Alberta

37,3°C

36,1

01/08/1974

De nombreux et emblématiques records absolus ont également été battus côté États-Unis dans les États de l’Oregon et de Washington, parfois améliorés par rapport à la veille. C’est le cas notamment sur l’aéroport de Portland où on a mesuré 44,4 °C, ainsi qu’à Seattle où on a relevé 40,0 °C (précédent record 39,0 °C le 29/07/2009).

Station

État

Record absolu

Ancien record absolu

Année

Portland (ville)

Oregon

43,3°C

41,7°C

02/07/1942

Portland (aéroport)

Oregon

44,4°C

41,7°C

10/08/1981

Salem

Oregon

45,0°C

42,2°C

09/08/1981

Eugene

Oregon

43,9°C

42,2°C

09/08/1981

Une situation de blocage en oméga

Ces températures caniculaires sont dues à la mise en place d’un dôme d’air chaud sur l’ouest du continent. De l’air chaud est remonté du Mexique et se retrouve piégé sous des hautes pressions, qui vont contribuer à réchauffer encore la masse d’air par compression.

Cette situation de blocage en oméga est classique mais l’ampleur du phénomène actuel s’inscrit pleinement dans la tendance liée au changement climatique.

Dôme de chaleur en oméga.