Questions On mesure la température de la mer pour prévoir le temps de demain

Getty Images

Température de la mer : pourquoi c’est important ?

27/07/2022

La température de l’océan influence le temps qu’il va faire dans les prochains jours et, à plus long terme, les conditions qui régiront le climat. Comment et pourquoi mesure-t-on la température de la mer ?

Comment mesure-t-on la température de l'eau ?

On mesure traditionnellement les températures de surface de la mer grâce à des capteurs embarqués sur des bateaux ou des bouées. Ces mesures sont anciennes. On en retrouve des traces dès le 16e siècle. La première représentation de la température de surface de la mer (SST) revient à Benjamin Franklin et Timothy Folger qui ont publié la carte éponyme en 1768. Cette carte représente l’Atlantique nord et le Gulf Stream.

On considère que les premières mesures fiables débutent au milieu des années 1850 avec des observations marines basées sur l’utilisation de thermomètres.

À partir des années 1970, les premiers satellites météorologiques effectuant des mesures dans l’infrarouge permettent d'améliorer considérablement ces mesures sur le globe. Aujourd’hui, la température de la mer est mesurée opérationnellement par les satellites défilants et géostationnaires. La surface océanique émet un rayonnement dans l’infrarouge thermique qui est mesuré par le satellite et qui dépend directement de la température de surface de la mer en conditions de ciel clair. Les mesures conventionnelles fournies par les bouées et les bateaux sont utilisées pour les vérifier et les valider.

En savoir plus : https://osi-saf.eumetsat.int/

Pourquoi mesure-t-on la température de la mer ?

Pour prévoir le temps ! La température de la mer conditionne les échanges d’énergie entre les océans qui représentent 70 % de la surface du globe et l’atmosphère. Les données sont traitées et intégrées dans les modèles de prévision numérique du temps de Météo-France. La température de l’océan influence le temps qu’il va faire dans les prochains jours et, à plus long terme, les conditions qui régiront le climat.

Quels phénomènes météorologiques peut provoquer une mer chaude ?

La température de la mer joue un rôle central dans la prévision météo. Plus l’eau est chaude, plus il y a d’évaporation, plus il y a de vapeur d’eau disponible dans l’atmosphère et plus les pluies pourront potentiellement être intenses. 
La température de la mer conditionne aussi les échanges de chaleur entre l’océan et l’atmosphère et peut ainsi favoriser les phénomènes convectifs. Des eaux chaudes à l’automne en Méditerranée apportent ainsi un carburant pour les épisodes méditerranéens. Autre exemple, les cyclones tropicaux ne peuvent se former que sur une mer dont la température est supérieure à 26 °C.

Quel est l’impact du réchauffement climatique sur la température des mers et des océans ? 

Sous l’effet des activités humaines, notre planète s’est déjà réchauffée de 1 °C au-dessus des niveaux préindustriels. Les mers et les océans, qui couvrent 70 % de la surface de la Terre, sont particulièrement vulnérables au réchauffement climatique global et à l'augmentation du contenu atmosphérique des gaz à effet de serre.
Selon le rapport spécial du Giec Océans et Cryosphère, l'océan a absorbé plus de 90 % de la chaleur excédentaire du système climatique. D'ici à 2100, il absorbera 2 à 4 fois plus de chaleur que pendant la période allant de 1970 à l'heure actuelle si le réchauffement planétaire est limité à 2 °C, et jusqu'à 5 à 7 fois plus, si les émissions sont plus élevées.
La fréquence des vagues de chaleur marines a doublé depuis 1982, et leur intensité augmente. Dans le futur, elles seront 20 fois plus fréquentes avec un réchauffement de 2 °C, et 50 fois plus fréquentes si les émissions continuent d'augmenter fortement.
L'océan a absorbé 20 à 30 % des émissions anthropiques de dioxyde de carbone depuis les années 1980, ce qui a entraîné son acidification. S'il continue d'absorber du carbone jusqu'en 2100, il deviendra toujours plus acide.
Ces bouleversements des océans ont des répercussions sur la répartition et l'abondance de la faune et de la flore marines.