Infos climat Le massif de Belledonne, vu depuis l'agglomération grenobloise le 13 octobre 2020.

Météo-France - Daniel Goetz

Montagne : un enneigement rare en début d'automne

16/10/2020

Depuis la dernière semaine de septembre, la France subit un temps automnal, très frais et arrosé. Conséquence en montagne : la neige a fait son apparition, certains jours jusqu’en moyenne montagne. Plus haut, cette neige s’est installée de façon durable, en quantités parfois assez importantes dans les Alpes et les Pyrénées.
Si une arrivée aussi précoce de la neige n’était pas rare au XXe siècle, ça l’est devenu en ce début du XXIe.

Alpes : un enneigement en avance de 3 semaines

Un premier épisode hivernal, exceptionnellement précoce, a touché l’ensemble des Alpes du 24 au 27 septembre, jusqu’à moyenne altitude : dans les Alpes du Nord, les sols ont été temporairement blanchis dès 1 100 m. Les chutes de neige ont été moindres dans les Alpes du Sud que dans les Alpes du Nord, où des records d’enneigement pour un mois de septembre ont été battus en altitude, au-dessus d’environ 2 200 m, ainsi que des records de froid.
Une chute de neige aussi précoce disparaît en général avant la véritable arrivée de l’hiver en novembre (sauf à haute altitude), mais cela n’a pas été le cas cette fois. En effet, il a de nouveau neigé au cours de la première moitié du mois d’octobre. La neige est cependant souvent tombée moins bas que fin septembre, entre 1 600 et 2 700 m, et en moindres quantités. En conséquence, ces nouvelles chutes de neige n’ont fait que blanchir temporairement une nouvelle fois la moyenne montagne, tandis que plus haut, au-dessus de 2 200 m environ, elles ont permis au petit couvert neigeux apparu fin septembre de se maintenir. À haute altitude, à partir de 3 000 m environ, l’épaisseur totale de neige au sol s’est même souvent encore accrue dans les Alpes du Nord.

 

L’enneigement au 15 octobre

En cette mi-octobre 2020, l’enneigement dans les Alpes du Nord est en avance d’environ trois semaines. Il faut remonter au minimum à mi-octobre 2013 et souvent plutôt à mi-octobre 2000, pour trouver un enneigement à cette époque de l’année qui soit au moins équivalent.

Dans les Alpes du Nord, les sols sont souvent blanchis à partir de 1 800 m à 2 300 m, selon le massif et l’altitude. Mais il faut monter au-dessus de 2 300 m pour trouver une véritable couche de neige. Dans la tranche  2400-2700 m d’altitude, l’épaisseur de neige au sol varie entre 10 et 40 cm, selon le massif. Plus haut, elle atteint 30 à 70 cm. Globalement, et logiquement, ces sont les très hauts massifs qui sont les plus enneigés.
Voici des valeurs de hauteur de neige au sol relevées par des stations automatiques le 15 octobre au matin :

Savoie :

  • La Plagne (2 120 m - Vanoise) : 13 cm ;
  • Bellecôte (3 000 m - Vanoise) : 71 cm.

Isère :

  • Aigleton (2 240 m - Belledonne) : 28 cm ;
  • Ecrins (2 980 m - Oisans) : 48 cm.
     

Dans les Alpes du Sud, la situation est assez comparable à celles des Alpes du Nord, mais la couche de neige en altitude est moins épaisse.

Pyrénées : un enneigement précoce

La neige a fait son apparition de façon précoce sur les Pyrénées. Elle est tombée en quantités appréciables dès les premiers jours de l'automne : sur la plus grande partie ouest de la chaîne 10 à 15 cm dès 1 500 m d’altitude, 30 cm à 1 800 m et 40, voire 50 cm, au-dessus de 2 000 m. Ensuite, malgré une autre chute de neige, qui est toutefois tombée moins bas, la douceur et le soleil, encore relativement haut en ce début d'automne, ont en grande partie fait fondre ces premières neiges en-dessous de 2 500 m.
Durant la première moitié du mois d’octobre, le temps est resté perturbé et de nouveau très frais. De nouvelles chutes de neige se sont produites, dans un premier temps à partir de 1 700 m sur l'ouest de la chaîne jusqu'au Puymorens, puis nettement plus bas. Ainsi, le 15 au matin, la montagne présente de nouveau un aspect très hivernal : la montagne est bien blanche dès 1 200 m et les températures sont quasi hivernales. En termes de quantités, ces dernières chutes de neige n’ont pas été très importantes : quelques centimètres à 1 500 m, mais 20 cm à 1 800 m. En dessous de 2000 m, elles sont tombées sur un sol nu car la sous-couche avait disparu. Au-dessus en revanche, les premières neiges s'étaient plus ou moins maintenues, selon le versant et l’altitude, et ces premières chutes de neige pourraient constituer le début du manteau neigeux de l’hiver à venir.
En cette mi-octobre 2020, l’enneigement dans les Pyrénées est en avance d’environ un mois (moins toutefois dans les Pyrénées-Orientales). Il faut remonter à mi-octobre 2000 pour trouver un enneigement aussi précoce à cette époque de l’année.

Corse : de la neige dès 1 800 m

La neige a fait son apparition dès 1 800 m d’altitude.
À la station automatique de la Maniccia (2 430 m - Cinto-Rotondo), on relevait le 15 octobre au matin une épaisseur de neige de 7 cm.

hello world
'569041'