Entretiens Sécheresse, plaine - France

Getty-Images

Virginie Schwarz : « Météo-France informe sur l’évolution possible du climat en France, à l’échelle des territoires »

01/02/2021

Météo-France livre de nouvelles projections climatiques de référence pour la France, disponibles sur le site DRIAS . Ce nouveau jeu de données doit permettre à nos sociétés d’anticiper et de s’adapter aux évolutions possibles du climat en France jusqu’en 2100. Entretien avec Virginie Schwarz, PDG de Météo-France.

L’année 2020 fait partie des années les plus chaudes, en France et sur le globe. Que constatez-vous ?

Toutes les observations recueillies à l’échelle planétaire confirment à présent une accélération sans précédent du changement climatique. Les conséquences de ce dérèglement se multiplient : vague de chaleur et incendies en Sibérie, fonte de la banquise en Arctique, sécheresses, canicules et record de températures sur tous les continents, évènements extrêmes tels que cyclones ou pluies intenses. La France n’est pas épargnée : Météo France a montré que les vagues de chaleur de l’été 2019 qui ont provoqué des températures inédites de 46 °C dans le sud de la France et voisines de 43 °C sur la région parisienne étaient une conséquence directe du changement climatique. L’année qui vient de s’achever illustre bien ce changement à l’œuvre. Elle a d’abord été mouvementée avec deux canicules durant l’été, une vague de chaleur tardive en septembre et deux épisodes méditerranéens meurtriers à l’automne. 2020 a surtout été l’année la plus chaude depuis le début du XXe siècle. Sept des dix années les plus chaudes depuis 1900 se sont produites dans la dernière décennie.

Virginie Schwarz, PDG de Météo-France.

La lutte contre le changement climatique est une priorité nationale et internationale. Quel est le rôle de Météo-France dans ce cadre ?

Avec sa base de données climatiques observée et contrôlée, Météo-France fournit un  diagnostic sur l’évolution du climat en France. C’est le point de départ pour sensibiliser et convaincre de l’urgence de l’action climatique. Notre activité de recherche et de modélisation climatique, au meilleur niveau international, nous permet également d’élaborer des projections climatiques qui décrivent l’évolution du climat pour les prochaines décennies selon différents scénarios socio-économiques. À partir de ces projections, nous proposons des services climatiques qui visent à appuyer les politiques publiques et à éclairer les choix des acteurs économiques dans leur démarche d’adaptation de leur activité aux effets attendus du réchauffement climatique.

Quel est l’apport de ce nouveau jeu de données publié sur le portail DRIAS – Les futurs du climat ?

Ce nouveau jeu de projections climatiques vise à représenter finement les différentes évolutions climatiques possibles sur la métropole d’ici à la fin du siècle. Il résulte d’une approche originale, menée avec  l’IPSL et le Cerfacs, avec le soutien du Ministère de la Transition écologique (MTE), reposant sur une sélection des projections réalisées à l’échelle de l’Europe pour le Giec. Ces projections sont ajustées à partir des observations de référence sur le climat de la France. On obtient ainsi une information pertinente à l’échelle des territoires, avec une résolution de l’ordre de 10 km contre environ 150 km pour les projections climatiques sur le globe.