Vent Tornade à Telergma, le 12 aout 1960.

© Gosselin Christian - Météo-France.

Les tornades en France et dans le monde

24/02/2020

Des tornades généralement à faible intensité se produisent chaque année en France métropolitaine mais il n'existe pas de climatologie complète. Du fait de leur petite taille et de leur durée de vie très limitée, elles échappent la plupart du temps aux réseaux d'observation.

Les tornades en France

En France, les tornades dépassant le niveau EF1 sur l'échelle de Fujita améliorée (vents supérieurs à 178 km/h) sont très rares. On peut citer la tornade d'Hautmont (Nord) du 3 août 2008 (EF4) ou celle qui s'est abattue sur la commune de Leviers (Doubs) le 2 juin 1982 (EF4). Par le passé, deux tornades d'intensité EF5 ont été recensées en France à Palluel (Pas-de-Calais) le 24 juin 1967 et à Montville (Seine-Maritime) le 19 août 1845.

Toutes les régions peuvent potentiellement être touchées, même s'il semblerait que le quart Nord-Ouest et les côtes méditerranéennes soient les zones les plus exposées. Les tornades terrestres sont surtout observées en période estivale entre mai et octobre, alors que les trombes de zones côtières se produisent plutôt en saison froide.

Trace au sol de la tornade d’Haumont (Nord), le 3 août 2008. © Escartin Thérèse - Météo-France.

Les régions du monde les plus touchées

Les Grandes Plaines américaines sont réputées pour être fréquemment affectées par des tornades dévastatrices. Cette région centrale des États-Unis, surnommée aussi « Tornado Alley », possède en effet des conditions climatiques et un relief propices à la formation de supercellules et de violentes tornades. Les masses d'air polaire, canalisées par les montagnes Rocheuses, rencontrent l'air tropical venu du golfe du Mexique. Dans cette région, 50 % des cas de tornades se produisent au printemps en mai et en juin. Plus de 1 000 tornades en moyenne se développent chaque année aux États-Unis, dont une vingtaine atteint les niveaux 4 ou 5 de l'échelle Fujita améliorée.

Si les États-Unis concentrent près de 75 % des tornades mondiales observées, beaucoup d'autres régions connaissent, à des degrés divers, ce type de phénomène : l'Europe, l'Australie, l'Afrique du Sud, l'Argentine, le Bangladesh …

Concernant les trombes marines, le golfe du  Mexique, la mer Méditerranée et les zones de calmes équatoriaux sont fréquemment touchés. De fait, ces régions sont caractérisées par des températures de l'air et de la mer élevées, favorables à l'instabilité atmosphérique.