Infos climat Encore un été très chaud dans le monde.  Des incendies se sont déclarés par centaines en Grèce et en Turquie

GettyImages

Été 2021 en France et dans le monde : un été d’extrêmes

31/08/2021

Dans le monde, le mois de juillet est le 3e juillet le chaud jamais mesuré, après 2010 et 2016, le mois de juin se classe quant à lui à la 4e place. L’été 2021 a été marqué par des extrêmes climatiques inédits.

Dans le monde : chaleur extrême et inondations records

Une canicule historiquement sévère et intense a fait grimper, fin juin, le mercure à près de 50 °C au-delà du 50e parallèle en Colombie-Britannique au Canada alors que tout le nord-ouest des États-Unis et l’ouest du Canada connaissaient des températures dépassant de 2 à 5 degrés les anciens records, plusieurs jours d’affilée.

Le record mondial de chaleur a été battu avec 54,4 °C enregistrés le vendredi 9 juillet à Furnace Creek dans la Vallée de la Mort en Californie. Jamais une telle chaleur n’avait été mesurée sur le globe*.

L’Europe non plus n’avait jamais eu aussi chaud : le record absolu européen de chaleur a été dépassé avec 48,8 °C enregistrés, mercredi 11 août, à Syracuse, en Sicile**.

À ces canicules exceptionnelles se sont ajoutées des sécheresses et incendies d’une ampleur rarement connue. En Europe du Sud, en Californie, mais aussi au Maghreb et en Sibérie, des incendies de taille inédite ont ravagé des millions d’hectares de végétations. Dans le même temps, le sud-ouest des États-Unis et le nord du Mexique ont subi une sécheresse historique.

Ces extrêmes d’intensité exceptionnelle auraient été hautement improbables sans l’influence du réchauffement climatique

*Record mondial fiable. Le record mondial officiel selon l'OMM est de 56,7 °C le 10/07/1913 aux USA, mais cette mesure ne paraît pas fiable.
**En attente d'homologation.

Records absolus de chaleur battus dans le monde. © Météo-France.

Des inondations catastrophiques

Cet été, plusieurs régions du globe ont aussi fait face à des extrêmes pluvieux également sans précédent. L’Europe de l’Ouest a ainsi connu des pluies diluviennes provoquant des inondations aux conséquences dramatiques.

La Chine a aussi été touchée par des intempéries majeures.

En France, l’été le plus frais depuis 2014

En France, après six étés consécutifs remarquablement chauds et secs, l’été 2021 est le plus frais et le plus pluvieux depuis 2014 sans être remarquable pour autant. La perception d’avoir vécu en France un été inhabituel est liée à son inscription dans cette série d’étés plus chauds que la normale. Cet été a aussi été " en dents de scie ", avec des périodes très chaudes (juin, mi-juillet et mi-août) et d'autres plus fraîches (1re quinzaine de juillet et 1re quinzaine d'août). 

Globalement, la température moyenne en France sur l'été devrait d'être environ 0,5 degré plus chaud que la normale. En revanche, il aura été plus pluvieux que la normale.